Publié par : Sibylline | avril 16, 2017

Baie de Fundy : des chercheurs proposent une solution pour les baleines (Canada)

@New England Aquarium

Dimanche 16 Avril 2017 (d’après le reportage de Paul Withers, CBC). Des chercheurs canadiens proposent un moyen de satisfaire la nouvelle exigence du gouvernement américain sur l’importation de produits de la pêche et la protection des mammifères marins.

En vertu des nouvelles règles américaines, les pêcheurs doivent démontrer qu’ils font tout ce qu’ils peuvent pour protéger les mammifères marins.

Un groupe de chercheurs canadiens recommande la fermeture durant l’été de deux zones de pêche entre le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse afin de protéger la baleine franche de l’Atlantique Nord, l’un des mammifères marins les plus menacés dans les eaux canadiennes.

Le nombre de ces baleines est estimé à 520. Les chercheurs proposent de retirer de l’eau tout l’équipement de pêche lorsque ces dernières sont dans les parages. Selon eux, cela aiderait les baleines et permettrait à l’industrie des pêches de conserver son accès aux marchés internationaux.

Sean Brillant, principal auteur du document produit par le groupe de chercheurs, a recommandé la fermeture en été du bassin Roseway et de certaines zones autour de l’île de Grand Manan. Les baleines se rassemblent habituellement dans ces régions.

Les chercheurs estiment que l’interdiction de la pêche dans ces deux régions réduirait de 30 % le risque que des baleines se blessent avec l’équipement de pêche. En contrepartie, les pêcheurs perdraient 140 tonnes de prises.

Selon Sean Brillant, de la Fédération canadienne de la faune à Halifax, c’est le moyen le plus simple et le moins coûteux pour les pêcheurs de répondre aux nouvelles règles américaines.

Des pêcheurs sceptiques

Bonnie Morse, de l’Association des pêcheurs de Grand Manan, affirme que les baleines ont changé leurs déplacements ces dernières années.

Il recommande que des vérifications soient faites avant d’interdire la pêche par endroits. Si l’on interdit la pêche dans une zone que les baleines ne fréquentent plus, ajoute-t-il, les pêcheurs seront exclus pour rien.

Désenchevêtrement d’une baleine en baie de Fundy. Image IFAW

Source

Publicités

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :