Publié par : Sibylline | octobre 3, 2016

URGENCE, agissez maintenant ! Un troupeau de dauphins échoués au Nouveau-Brunswick (Canada)

mass-stranding-dolphins-new-brunswick-canada3 Octobre 2016. Un groupe de dauphins est piégé dans un cours d’ eau peu profonde dans le nord du Nouveau-Brunswick sur l’ île de Lamèque.

Les animaux seraient bloqués sans nourriture et un résident annonce qu’un dauphin est mort.

Certains résidents ont appelé le ministère des Ressources naturelles, mais les fonctionnaires disent qu’ils ne peuvent pas intervenir.

Cependant, un hélicoptère a atterri dans la région dimanche et enlevé l’animal mort.

Les habitants indiquent que six dauphins sont toujours bloqués.

Dominique Lacroix

Dominique Lacroix

dolphins-lameque-island-nb-canada2

Dominique Lacroix

@Stranded No More

@Stranded No More

Ndlr Sibylline : vous pouvez demander au service des Ressources Naturelles du Nouveau Brunswick d’intervenir immédiatement :

C’est une urgence !!! Au Pakistan ou au Vietnam, ils seraient déjà à pied d’œuvre !

Peut-être le même troupeau de lagénorhynques à flancs blancs de l’Atlantique (Lagenorhynchus acutus) ?

Des cétacés qui attirent les foules à Lamèque (lien)

MAJ 21h21 (heure Paris) : les autorités veulent utiliser des répulsifs acoustiques (à la bonne fréquence ?) pour les faire sortir des eaux peu profondes. Rien n’est gagné et seule une mobilisation permet de ne pas laisser les dauphins à leur triste sort en cas d’échec.

Le numéro est à conserver précieusement pour les habitants du NB (et de la Nouvelle-Ecosse), sachant qu’il est également donné par les officiels en cas d’échouage.

Le groupe comporterait des paires mère-delphineaux. S’il s’agit du même que celui de l’article précédemment cité, cela ferait cinq jours que le troupeau se trouve à proximité de la côte, ce qui est anormal pour cette espèce (préférence grands fonds et bordure du plateau continental).

MAJ 04/10/016 : peu de choses se passent. Les répulsifs acoustiques ne sont pas adaptés à cette espèce et l’opération n’a rien donné. Les autorités sont plus promptes à enlever un cadavre à l’aide d’un hélicoptère qu’à déplacer des dauphins qui s’épuisent avec leurs petits. Continuez de vous mobiliser, svp… Merci !

Another rescue attempt (link)

Sibylline Océans a mis en relation l’ONG en charge des opérations et des experts néo-zélandais, en espérant qu’ils soient écoutés. Le temps qui passe est en défaveur de la réussite du sauvetage.

Source anglaise


Catégories

%d blogueurs aiment cette page :