Publié par : Sibylline | août 26, 2016

Des filets pour aider les baleines (Canada, Etats-Unis)

La baleine à bosse surnommée Lacuna est coincée dans des filets de pêche dans la baie de Fundy.  Photo :  Shelley Lonergan

La baleine à bosse surnommée Lacuna est coincée dans des filets de pêche dans la baie de Fundy.  Photo :  Shelley Lonergan

26 Août 2016 (Joane Bérubé). Le Canada et les États-Unis financent des projets d’innovation technologique pour réduire le nombre de baleines empêtrées dans les engins de pêche.

Le Centre d’innovation de l’aquaculture et des pêches du Québec, Merinov, a reçu de l’argent d’Ottawa pour développer des filets maillants afin de limiter les prises accidentelles de baleine.

Des recherches similaires ont cours aussi à l’aquarium de la Nouvelle-Angleterre. Le gouvernement américain a versé 195 000 $ à l’établissement pour le développement de prototypes. L’empêtrement est un danger réel pour les mammifères marins.

Des baleines empêtrées dans des engins de pêche peuvent se blesser, avoir de la difficulté à s’alimenter, à se reproduire et peuvent ultimement en mourir. Ainsi, les collisions avec les navires et les empêtrements sont les deux principales menaces pour la baleine noire, une espèce qui compte moins de 500 individus.

Le coordonnateur du Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins, Robert Michaud, estime que ces recherches profiteront à la fois aux baleines et aux pêcheurs.

Il rappelle que lorsque les baleines s’empêtrent dans des filets et des casiers, les pêcheurs vont alors perdre leurs gréements et, souvent, des journées de pêche. « J’espère que ce n’est qu’un début », indique M. Michaud.

Ce dernier lance d’ailleurs un appel à la créativité pour faire en sorte que les filets, les cordages et les engins de pêche soient plus sécuritaires pour les baleines.

Source


Catégories

%d blogueurs aiment cette page :