Publié par : Sibylline | mai 3, 2016

Peuples des Dunes. Des cartes postales contre l’extraction de sable (Côtes d’Armor)

Alain Bidal et Pierre Le Gall, du Peuple des Dunes, invitent à envoyer cette carte postale à Emmanuel Macron "pour rappeler le ministre à ses engagements". | Céline Martin

Alain Bidal et Pierre Le Gall, du Peuple des Dunes, invitent à envoyer cette carte postale à Emmanuel Macron « pour rappeler le ministre à ses engagements ». | Céline Martin

3 Mai 2016. Et si les Trégorrois envoyaient une carte postale à Emmanuel Macron ? Le collectif Peuple des Dunes a édité 10 000 cartes pré-écrites à adresser au ministre.

Une action symbolique. Voilà ce qu’invite à faire le collectif Peuple des Dunes, en signe d’insoumission et de contestation au projet d’extraction de sable en baie de Lannion, autorisé l’an dernier par le ministre de l’Économie Emmanuel Macron. 

« Nous avons édité 10 000 cartes postales pré-écrites, que les Trégorrois trouveront dans les mairies et des commerces, explique Alain Bidal, le porte-parole de Peuple des Dunes. Ils n’auront qu’à les affranchir et à les envoyer à Emmanuel Macron. »

Côté pile, la carte illustre un macareux moine (un oiseau symbolique des Sept-Îles). Côté face, elle plaide en faveur d’une « suspension du décret ministériel ».

Car le collectif en est convaincu : «  Une fois commencée, rien n’arrêtera ou ne suspendra l’extraction de sable ». Cette extraction, demandée par la Compagnie armoricaine de navigation (Can) doit débuter en septembre. Mais le Peuple des Dunes, qui a engagé des actions en justice devant le Conseil d’État et le tribunal administratif, demande à ce qu’elle soit précédée d’un référendum local auprès des 15 communes concernées, « sur la base de ce qui a été accordé pour le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes ». Ainsi que d’ « études sérieuses, indépendantes, comme s’y était engagé E. Macron. En accordant le temps qu’il faut aux organismes compétents pour les mener à bien ».

En janvier 2015, 6 000 Trégorrois et les élus locaux descendaient dans la rue pour s’élever contre ce projet d’extraction.

Ndlr Sibylline : vous pouvez télécharger la carte postale ici…

Recto

Verso

et l’imprimer sur du papier recyclé cartonné, par ex. L’envoi de courrier simple à un ministre est gratuit (Article D73 du Code des Postes et des Communications Electroniques : lien). Il suffit de mettre un « T » (normalement destiné aux enveloppes prépayées par une entreprise) ou « dispense d’affranchissement – art. D 73 CPCE ») à la place du timbre.

Plus d’infosBercy autorise un projet industriel d’extraction de sable à Lannion (Côtes d’Armor)lien

Source


Catégories

%d blogueurs aiment cette page :