Publié par : Sibylline | avril 8, 2016

55 millions de litres d’eaux usées seront déversés dans le Saguenay (Canada)

En raison des travaux de réfection devant être effectués à la station Radin, dans le secteur du mont Fortin, Saguenay permettra que 55 millions de litres d'eaux usées se retrouvent dans le Saguenay, d'ici au 21 avril. Archives le Quotidien, Michel Tremblay.

En raison des travaux de réfection devant être effectués à la station Radin, dans le secteur du mont Fortin, Saguenay permettra que 55 millions de litres d’eaux usées se retrouvent dans le Saguenay, d’ici au 21 avril. Archives le Quotidien, Michel Tremblay.

8 Avril 2016 (Denis Villeneuve). Saguenay déversera 55 millions de litres d’eaux usées non traitées dans la rivière Saguenay d’ici au 21 avril. Cette opération, rendue nécessaire en raison des travaux de réfection du poste de pompage de la rue Radin, a reçu toutes les autorisations du ministère du Développement durable en vertu de la Loi sur la qualité de l’environnement.

Depuis quelques jours, des travailleurs procèdent à la réfection complète de la station aménagée près du Centre de ski du Mont-Fortin. Des travaux de structure sont devenus nécessaires au fil du temps, ce qui nécessite l’arrêt des opérations de la station pendant treize jours. L’eau usée provient d’une partie résidentielle du secteur Kénogami correspondant à la consommation d’environ 6000 personnes, selon Jeannot Allard, directeur des communications à Saguenay.

Selon le plan d’action préparé par la firme de génie WSP, des mesures seront mises en place pour contrôler les matières solides qui pourraient s’écouler jusqu’au Saguenay.

Ainsi, l’entrepreneur responsable des travaux devra contrôler les matières présentes dans la chambre de répartition par pompage afin de récupérer les solides en fonction des conditions de débordement observées, et ce, jusqu’à 12 heures par jour durant les périodes où le réseau d’égout est le plus sollicité.

De plus, une trappe à sédiments avec une berme filtrante sera installée en aval de l’émissaire du trop-plein pour récupérer la majorité des matières solides. De plus, la rivière Saguenay sera protégée par l’installation de barrières géotextiles et de balles de foin en amont d’un ponceau et en amont du capteur pluvial déjà présent.

Ramassage des débris

Au cas où des débris flottants ou non se retrouvent sur les berges du Saguenay, la Ville s’est engagée à procéder à leur ramassage.

Pendant la période de débordement, la Ville demande aux citoyens du secteur d’éviter de jeter à la toilette des objets comme des condoms, couches de bébé, cure-oreilles, fils de soie dentaire, matières plastiques, mégots de cigarettes, papiers essuie-tout, serviettes humides ou sanitaires.

Jeannot Allard a mentionné que le débordement se fait en respect de toutes les normes édictées par le ministère. Il a précisé que Saguenay compte 81 stations de pompage, dont 24 peuvent déborder dans le Saguenay lors des périodes d’écoulement majeur, comme c’est le cas pour la station de la rue Radin.

Ndlr Sibylline : la rivière Saguenay prend sa source dans le lac Saint-Jean et se jette dans le fleuve Saint-Laurent où bélugas et autres cétacés, notamment, apprécieront une nouvelle source de pollution !

carte-Saguenay

Source


Catégories

%d blogueurs aiment cette page :