Publié par : Sibylline | février 8, 2016

Deux dauphins échoués à Saint-Gilles et Saint-Jean-de-Monts (Vendée)

Ce lundi, des promeneurs ont trouvé sur la cale 22, à la limite de Saint-Jean-de-Monts et Saint-Hilaire-de-Riez, un dauphin commun échoué. | Ouest-France

Ce lundi, des promeneurs ont trouvé sur la cale 22, à la limite de Saint-Jean-de-Monts et Saint-Hilaire-de-Riez, un dauphin commun échoué. | Ouest-France

8 Février 2016. Deux dauphins ont été retrouvés sur les plages de Saint-Gilles-Croix-de-Vie et Saint-Jean-de-Monts en ce jour de tempête.

Ce lundi, des promeneurs ont trouvé sur la cale 22, à la limite de Saint-Jean-de-Monts et Saint-Hilaire-de-Riez, un dauphin commun échoué. Le mammifère, mesurant environ 1,60 m, présentait une large blessure ventrale. Avec les forts coefficients, la mer l’a déposé tôt le matin sur la cale où il s’est vidé de son sang.

À Saint-Gilles-Croix-de-Vie, c’est sur la plage de Boisvinet qu’un autre dauphin s’est échoué.

Ndlr Sibylline : comme à l’accoutumée, il n’y aura pas d’autopsie. On parle simplement de « personne habilitée pour examiner l’animal ». On aurait préféré que l’examen de l’animal évite qu’il se « vide de son sang », en clair, de son vivant. Malheureusement, en France, en 2016, la prise en charge médicale d’un cétacé n’est toujours pas possible. Un grand merci aux grands « experts »… autoproclamés !

Source


Catégories

%d blogueurs aiment cette page :