Publié par : Sibylline | février 2, 2016

Feu vert pour le massacre des requins à Saint-Leu (île de la Réunion)

requin-bouledogue-massacre-ile-de-la-reunion-Juillet-20152 Février 2016. ENVIRONNEMENT (destruction). Cap Requins 2 sera déployé cette semaine à Saint-Leu annonce le Comité régional des pêches maritimes et des élevages marins de La Réunion (CRPMEM). Des opérations de palangres horizontales de fond et de palangres verticales avec alerte de capture (Ndlr Sibylline : pour les pêcheurs de garde qui surveillent toute la nuit au cas ou !) vont se dérouler sur le littoral saint-leusien. Elles seront menées par des pêcheurs mandatés pour cette mission (Ndrl Sibylline : mission de service privé financé par de l’argent public). Ce déploiement démarre avec plusieurs mois de retard suite à un ajustement juridique effectué par la mairie. La ville devient donc la cinquième commune après Saint-Paul, l’Étang-Salé, Saint-Pierre, et Trois-Bassins à bénéficier du programme expérimental de pêche ciblée de requins côtiers (Ndlr Sibylline : c’est oublier toutes les prises accessoires répertoriées au compte-goutte ou non répertoriées du tout pour les espèces menacées ‘pour ne pas se faire emmerder par les écolos » (on cite un surfeur)). Dans ces quatre autres villes, la destruction a recommencé depuis le 4 janvier dernier. De gros squales, notamment des bouledogues, ont été récemment massacrés. Le CRPMEM appelle donc les usagers de la mer à la plus grande prudence et au respect des interdictions d’activités nautiques.

Ndlr Sibylline : sinon, la loi biodiversité « visant à protéger et valoriser la biodiversité » était votée au Sénat le 26 janvier dernier. On ne doit pas avoir les mêmes définitions des mots français sur l’île de la Réunion.

massacre-requins-reunion-business

Source


Catégories

%d blogueurs aiment cette page :