Publié par : Sibylline | décembre 10, 2015

Influenza aviaire : la situation actuelle en France

Poules10 Décembre 2015. Quelle est la situation actuelle en France ?

Au total, à ce jour, 12 foyers d’influenza aviaire hautement pathogène pour les volailles ont été détectés dans 4 départements du Sud-Ouest de la France :

  • En Dordogne, 7 foyers d’influenza aviaire hautement pathogène pour les volailles ont été détectés :

– le 24 novembre un foyer d’influenza aviaire hautement pathogène pour les volailles (H5N1) dans une basse-cour de 32 poules, à Biras ;

– le 28 novembre, un foyer de virus influenza H5 hautement pathogène pour les volailles (H5N1 et H5N9) dans un élevage de 14 000 canards à Saint Paul La Roche ;

– le 30 novembre, un foyer de virus influenza aviaire H5N2 hautement pathogène (1000 oies) à Dommes ;

– Le 4 décembre, à Cénac et Saint Julien, un élevage de 1000 canards et 4000 poules a été confirmé comme foyer dans le cadre du programme national de surveillance. Les prélèvements qui se sont révélés positifs en H5 hautement pathogène pour les volailles ont été réalisés sur des canards. L’élevage était situé dans la zone réglementé de Domme (zone de surveillance).

– A Nantheuil, un élevage de 1000 canards s’est révélé positif en H5 hautement pathogène dans le cadre de la surveillance mise en place pour la sortie d’animaux de la zone réglementée.

– A Bosset, un élevage de 630 canards a été détecté à la suite de signes cliniques.

– A Montignac, un élevage d’envion 30 canards, oie et poulets a été confirmé en foyer H5N1 le 8 décembre.

  • Dans les Landes, on dénombre 3 foyers :

– Le 6 décembre, un élevage situé à Josse de 500 canards en gavage a été dédecté (H5) ;

– Le 6 décembre, à Doazit , à la suite d’une mortalité anormale de pintades (700 mortes sur 4000 pintades), un élevage a aussi été confirmé comme foyer (H5N9). L’élevage comporte également 8800 poules, 4550 chapons et 7200 pintadeaux.

– le 9 décembre, à Horsarieux, la souche H5N9 a été détectée dans une élevage de 4 000 pintades, 12 600 poulets, 3 500 poulets chapons et 960 canards.

  • En Haute-Vienne, un seul foyer a été confirmé dans un élevage de volailles à Les Billangues. La souche identifiée est la souche hautement pathogène pour les volailles H5N1.
  • Dans le Gers,un foyer H5N2 a été détecté le 9 décembre dans un élevage de 8 300 canards à Manciet.

Il est important de noter que selon l’Anses, les souches identifiées sont des souches d’origine européenne. Il ne s’agit pas de souches asiatiques, et ce n’est donc pas la souche asiatique détectée il y a quelques années.

En savoir davantage sur la grippe aviaire : H5N1 et faune sauvage (lien), retour à l’année 2004 !

Le scandale de la vaccination en 2006 : Tiens, c’est bizarre (lien)…

Source


Catégories

%d blogueurs aiment cette page :