Publié par : Sibylline | novembre 2, 2015

Echouage en masse de globicéphales à Calais (Pas-de-Calais)

echouage-globicephales-Calais2 Novembre 2015. Un troupeau de 10 dauphins de l’espèce globicéphale noir s’est échoué dans la nuit du 2 Novembre. 4 d’entre eux étaient vivants à leur découverte par une promeneuse. 3 ont été renfloués sans certitude de succès pour plusieurs raisons : la présence d’un navire de guerre mentionné la semaine dernière pourrait être toujours présent, auquel cas, si un trauma acoustique est à l’origine de l’échouage et suivant le degré de gravité des lésions internes, les chances de survie sont quasi nulles. Une autre raison est le non respect des règles de renflouement, celles qui ont fait leurs preuves à l’étranger où les échouages en masse des globicéphales (noirs et tropicaux). Les pompiers ou bénévoles que l’on peut voir à l’oeuvre sur les vidéos amateurs ne sont pas responsables de cette situation, ils ne font que suivre ce que les « experts » leur ont enseigné. Ceci étant, vu l’absence de moyens et de formation adéquate en France, par les officiels, le renflouement des 3 animaux reste une prouesse.

Sans commentaires…

echouage-globicephales-Calais2

echouage-globicephales-Calais3

Autopsie des cétacés : au conditionnel car il s’agit d’un acte vétérinaire que seuls les professionnels sont capables de mener correctement : pathogénie, lésions létales, etc… La France ne fait malheureusement pas la différence entre autopsie (médecine), dissection (biologie) et découpage de viande (bénévole tout-venant utilisant souvent les médias pour dorer son blason). De même, il est peu probable que le protocole de mise en évidence d’un trauma acoustique, qui s’ajoute à celui d’une autopsie courante, soit pratiqué. L’implication d’un trauma acoustique ne pourra, dans ce cas, pas être mis en évidence s’il a été réel.


Catégories

%d blogueurs aiment cette page :