Publié par : Sibylline | septembre 4, 2015

Le gaz américain va pour la première fois traverser l’Atlantique

Une exploitation du gaz de schiste à Fort Worth, aux Etats-Unis. Getty/AFP /Robert Nickelsberg

Une exploitation du gaz de schiste à Fort Worth, aux Etats-Unis. Getty/AFP /Robert Nickelsberg

Vendredi 4 Septembre 2015 (Claire Fages). Les premières cargaisons d’éthane, produit à base de gaz de schiste américain, vont prendre la mer cet automne, pour alimenter l’industrie du plastique en Europe.

Le gaz américain va pour la première fois traverser l’Atlantique, sous une forme transformée : de l’éthane réfrigéré et liquide. Direction : l’Europe du Nord. Les Etats-Unis n’autorisent pas encore l’exportation de leur pétrole et de leur gaz sous forme brute pourtant surabondants : il est toujours difficile aux Etats-Unis de toucher au principe de sécurité énergétique nationale. Mais les produits pétroliers américains issus d’un premier raffinage sont déjà exportables : des tankers d’essence et de diesel rejoignent fréquemment l’Europe.

Et cet automne, c’est de l’éthane issu du gaz de schiste qui sera expédié par bateau depuis la Pennsylvanie : le groupe chimique suisse Ineos a conclu un accord d’approvisionnement de 15 ans pour ses vapocraqueurs. De quoi désengorger le marché de l’éthane aux Etats-Unis, dont la production a doublé en cinq ans, mais dont le prix s’est effondré parce qu’il ne trouve pas assez de débouchés. Lui faire traverser l’océan Atlantique, même au prix d’une liquéfaction un peu délicate, c’est donc une aubaine à la fois pour les producteurs américains d’éthane et pour l’industrie de la pétrochimie en Europe, qui voit l’éthane se raréfier sur le Vieux Continent, avec le tarissement des gisements gaziers de la mer du Nord.

Ce n’est pas un hasard si le groupe chimique suisse acheteur d’éthane américain a également investi dans l’exploration de gaz de schiste en Grande-Bretagne. L’éthane sert à fabriquer le PVC des tubes et des vêtements, mais aussi la plupart des emballages plastiques. Peut-être qu’à la rentrée prochaine, les élèves européens couvriront leurs cahiers d’un film plastique issu du gaz de schiste américain !

Source


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :