Publié par : Sibylline | août 14, 2015

Mauvais temps à Mimizan ?… L’aubaine pour la papeterie qui se soulage dans le Courant ! (Landes)

Canalisation-papeterie-Pont-rouge14 Août 2015. A 11 h ce matin, une énorme fuite d’eaux usées sortant d’une grosse canalisation suspendue et tombant dans le Courant a été signalée aux autorités qui a répondu qu’il fallait s’adresser à la papeterie, tout en minimisant les faits. Cela « arriverait souvent » et serait « normal ».

A 17h30, cet après-midi, d’immenses traînées étaient notées dans tout le Courant, visible depuis le pont de la plage.

Nous informons les vacanciers que NON, ce n’est pas normal. Nous faisons donc un appel à témoins ayant pris des clichés, photos et vidéos (lieu le plus précis possible ou coordonnées GPS bienvenues si prises avec le portable), afin d’avoir un maximum de témoignages et de pouvoir porter l’affaire devant les autorités compétentes.

Nous vous remercions d’utiliser le formulaire (« nous contacter » page de droite, ou de nous envoyer un mail à cette adresse contact – at – sibylline.org ( – at – = @)

La pollution des eaux a entraîné de graves troubles sanitaires, l’an passé. Des personnes ont failli y perdre la vie. Il n’est donc pas question de demeurer attentiste. Et que dire de l’impact sur la biodiversité ?

Carte-Pont-rouge-Mimizan

Canalisation-Pont-rouge-prelevement

Il y a souvent des pêcheurs en cet endroit. Au pied du barrage, il existe une échelle à poissons, que seules les anguilles peuvent emprunter. Les mulets, qui arrivent avec la marée montante, restent bloqués, se nourrissent de tout ce qu’ils trouvent en surface (rejets papeterie inclus) et repartent au gré de la marée descendante quand ils ne sont pas pêchés…

Si certains déversements (ou prélèvements ?) sont volontaires, d’autres sont accidentels, dus à la vétusté des installations…

Fuite-papeterie-Gascogne-16.08.2015

Fuites-canalisation-papeterie-16.08.2015

Quid des autorisations de déversements, de prélèvements, d’occupation du domaine public et maritime ?

Pour les personnes qui s’interrogeraient sur les composants des rejets de l’émissaire plage sud (refait à neuf à la fin du mois de Mai afin de le rendre plus agréable visuellement),

Deversoir-vu-du-ciel

voici un échantillon :

Cliquer sur l’image pour une vue agrandie

Les métaux lourds sont de puissants neurotoxiques. Nous savons que des millions de litres d’encre sont déversés dans l’océan sans être traités.

Cet émissaire serait commun aux usines Gascogne Sack et Paper. Si Paper informe (ce sont ses propres labos qui échantillonnent), Sack demeure muet. La DREAL interrogée, la parution des rejets étant obligatoire, n’a pas cru bon de répondre sur cette absence de transparence.

Plus d’informations : L’océan n’est pas une poubelle, Mimizan-plage !!! (Landes) (lien)

Choisissez bien le lieu de vos vacances si vous tenez à rentrer en bonne santé !


Catégories

%d blogueurs aiment cette page :