Publié par : Sibylline | août 4, 2015

Un baleineau à bosse dans le port de Buenos Aires (Argentine)

Des équipes de la mairie ont essayé de réorienter la baleine vers le large. | JUAN MABROMATA / AFP

Des équipes de la mairie ont essayé de réorienter la baleine vers le large. | JUAN MABROMATA / AFP

4 Août 2015. Une petite baleine est apparue lundi dans les eaux douces du canal de Puerto Madero, à quelques mètres du centre de Buenos Aires.

Dans ce lieu prisé par les touristes, l’attraction surprise n’est pas passée inaperçue. 

L’animal a en effet été aperçu près de voiliers amarrés dans le port de Puerto Madero et les spécialistes ne sont toujours pas parvenus à déterminer s’il s’agit d’une baleine franche, bleue ou de Minke (Ndlr Sibylline : si ce sont les mêmes « spécialistes » qu’en France, c’est normal ! Il s’agit d’une baleine à bosse).

Des équipes de la mairie ont essayé de réorienter la baleine vers le large.

Migration ? bébé perdu ?

Selon le chercheur Enrique Crespo, spécialisé dans les mammifères marins au Conseil national de recherches scientifiques et technologiques (Conicet), il pourrait s’agir d’une baleine adulte en migration, perdue sur sa route et donc avec des chances de survie. Cependant, s’il s’agit d’un bébé baleine qui a perdu sa mère, ses jours seraient en danger.

Diego Taboada, président de l’Institut de conservation des baleines, considère néanmoins ses chances de survivre très minces. « Elle présente des problèmes vitaux importants » et, une fois qu’ils l’emmèneront loin des côtes, « on pourrait la retrouver échouée ailleurs ».

Tous les ans, les baleines franches de l’Atlantique nord migrent jusqu’aux eaux froides d’Argentine, à environ 1 400 kilomètres au sud de Buenos Aires. Leur arrivée entre mai et décembre attire les touristes, mais il est rare de les voir en eau douce, environnement qui ne leur convient pas.

Ndlr Sibylline : ce baleineau à bosse mesurant 7 mètres, il n’est donc pas sevré. Il a été conduit avec succès au large, vers une lente agonie !

Source


Catégories

%d blogueurs aiment cette page :