Publié par : Sibylline | juillet 13, 2015

Deux rorquals pris dans des cordages en Nouvelle-Écosse (Canada)

Un rorqual à bosse a de la corde autour de sa nageoire dorsale, dans la baie de Fundy.  Photo :  Max Gagnon

Un rorqual à bosse a de la corde autour de sa nageoire dorsale, dans la baie de Fundy.  Photo :  Max Gagnon

Lundi 13 Juillet 2015. Deux rorquals à bosse se sont emmêlés dans des cordages de pêche en Nouvelle-Écosse. La société Marine Animal Response surveille les mammifères de près, car ils pourraient être en détresse.

L’une des baleines se trouverait au large d’Ingonish, et l’autre a été aperçue au large des îles Long et Briar dans la baie de Fundy.

Une équipe de la société Marine Animal Response a tenté de retrouver l’un des rorquals dimanche, près d’Ingonish. Le coordonnateur, Andrew Reid, croit qu’il a des cordages enroulés autour de la queue.

« On dirait qu’il y a du poids au bout de la corde. Ça ralentit la baleine, elle ne lève plus sa queue, explique-t-il. La corde pourrait causer des lésions, ce qui risque de s’infecter ». Il ajoute que ça pourrait empêcher le mammifère de bien se nourrir.

Le rorqual a été aperçu la semaine dernière entre Neil’s Cove et Wreck Cove, au Cap-Breton. Des employés de Pêches et Océans Canada ont tenté de le libérer, sans succès. Il a été vu à nouveau dimanche, mais la mer trop agitée a compliqué les recherches.

Des entrepreneurs d’excursion d’observation de baleines sont aussi aux aguets.

Impossible de déprendre l’animal pour l’instant

Du côté de la baie de Fundy, le rorqual a de la corde enroulée autour de sa nageoire dorsale. La baleine est trop rapide et réussit à se sauver chaque fois qu’un employé tente de s’en approcher.

Jess Tudor, un observateur de baleine de la région, raconte avoir vu le mammifère jeudi dernier. « Il semblait en détresse, puisqu’il plongeait dans l’eau pendant environ 14 minutes. Lorsqu’il ressortait pour respirer, on pouvait entendre un fort bruit. Ça ressemblait au barrissement de l’éléphant, un bruit stressant », explique Jess Tudor. Il ajoute qu’il a pu observer de la corde et de l’irritation sur son dos.

Il y a une semaine, une baleine franche de l’Atlantique Nord est restée prise dans un filet pêche près d’Ingonish, au Cap-Breton. Heureusement pour elle, elle a réussi à s’en sortir avec l’aide de la société Marine Animal Response.

Source

Advertisements

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :