Publié par : Sibylline | juillet 3, 2015

Grands rorquals à la dérive (Québec, Canada)

Carcasse-Bp-Percé-Quebec3 Juillet 2015 (Josiane Cabana). «C’était si gros, même à des milles de là, je croyais qu’il s’agissait d’une île !». Ce sont les paroles de René Roy, collaborateur de la Station de recherche des îles Mingan (MICS) qui a été appelé ce mardi pour documenter une carcasse qui avait été signalée à la dérive au large de Percé plus tôt en matinée. Des agents des pêches en patrouille aérienne avaient contacté le 1-877-7baleine alors qu’ils croyaient avoir trouvé un rorqual bleu à la dérive. M. Roy a mis le cap sur l’emplacement à partir de la mer. À quelques mètres du géant, il constate qu’il s’agit d’un rorqual mâle, la poche ventrale gonflée à bloc par les gaz de putréfaction. La baleine fait environ 15 m de long. Sa peau est foncée, la face ventrale de sa queue est pâle. La forme de la nageoire pectorale fait effectivement penser à celle du rorqual bleu, mais il ne décèle pas le patron de coloration typique de ces baleines, soit des mouchetures bleu foncé sur un fond gris pâle. Comment déterminer avec certitude de quelle espèce il s’agit? Un critère unique chez le rorqual commun est sa pigmentation asymétrique. La mandibule inférieure droite est couleur crème, alors que le reste du corps est gris sombre. Cette asymétrie affecte aussi la pigmentation des fanons et des sillons ventraux. La description et les photos de M. Roy le confirment: un rorqual commun dérive dans la houle du golfe.

Roy a vite remarqué une entaille profonde sur le pédoncule du rorqual et des blessures sur la queue. Ces coupures, en plus des stries horizontales sur le ventre de la baleine, suggèrent un empêtrement. Aucun engin de pêche n’a été retrouvé sur le corps de l’animal. Ce rorqual commun n’a pas été signalé depuis le 30 juin dernier. Si vous l’apercevez échoué ou à la dérive, merci de le signaler rapidement au 1-877-7baleine.

En Basse-Côte-Nord

Urgences Mammifères Marins ne reçoit pas souvent d’appels en provenance de la Basse-Côte-Nord, mais le 23 juin, des résidents de La Tabatière ont signalé la présence d’un rorqual échoué sur l’île Harris, derrière l’île du Gros-Mécatina. La collaboration des gens de Gros-Mécatina est généreuse: un appel à la population est fait et rapidement des photos sont publiées sur les réseaux sociaux; il s’agit d’un rorqual à bosse mâle. Comme l’endroit est en périphérie de l’aire de recherche des partenaires intéressés par des échantillons, il est difficile d’aller récolter des données scientifiques sur la baleine. On souhaite avoir des photos de la face ventrale de la queue afin d’identifier l’individu, mais comme le rorqual est immergé, il n’est pas possible de le faire. Le rorqual n’est plus sur les berges de l’île. Il pourrait donc être de nouveau signalé dans la région.

carcasse-baleine-Quebec

Source


Catégories

%d blogueurs aiment cette page :