Publié par : Sibylline | juin 18, 2015

Défenses d’éléphant, cornes de rhinocéros, os de baleines : Interpol saisit des «quantités immenses» de contrebandes animales

Le braconnage a fortement augmenté ces dernières années en Afrique de l'Est, avec le massacre de troupeaux entiers d'éléphants pour leur ivoire. - Ivan Lieman AFP

Le braconnage a fortement augmenté ces dernières années en Afrique de l’Est, avec le massacre de troupeaux entiers d’éléphants pour leur ivoire. – Ivan Lieman AFP

18 Juin 2015. Des quantités «immenses» de contrebande animale, dont plusieurs tonnes d’ivoire, des cornes de rhinocéros et d’os de baleines, ont été saisis dans une opération internationale impliquant 62 pays, a annoncé jeudi l’Office européen de police Europol.

«L’opération COBRA III, la plus grande opération visant le commerce illégal d’espèces menacées jamais organisée, a mené à la saisie d’immenses quantités de contrebande animale», a indiqué Europol dans un communiqué.

400 tortues vivantes saisies

L’une des associations participant à l’opération, l’ASEAN-WEN (qui regroupe des nations d’Asie du Sud-Est pour protéger la faune et la flore locale), a assuré que cette opération avait permis l’arrestation «d’au moins 300 suspects».

Plusieurs responsables des réseaux criminels ont également été mis sous les verrous, dont un Chinois qui avait été impliqué dans la plus grande affaire de contrebande de cornes de rhinocéros en Namibie et un tristement célèbre chasseur d’éléphant en Inde.

Plus d’une centaine de cornes de rhinocéros ont été saisies, tout comme 1.439 animaux morts ou en vie, dont des hippocampes, des tortues, des anguilles… Seize côtes de baleines ont été saisies aux Pays-Bas, a ajouté Europol, qui est basé à La Haye. En Grande-Bretagne, ce sont plus de 10.000 hippocampes morts et 400 tortues vivantes qui ont été saisies.

Os de tigres

En Thaïlande, la police a saisi quatre tonnes d’ivoire dans des containers en provenance de la République démocratique du Congo, alors que son commerce a été interdit depuis 1989. En Inde, ce sont près de onze tonnes d’os de tigres qui ont été retrouvés. «L’enquête continue dans de nombreux pays», a indiqué Europol.

Pour son directeur, Rob Wainwright, l’opération COBRA III montre «encore une fois la réelle dimension internationale de ces crimes».

Source

Advertisements

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :