Publié par : Sibylline | mai 18, 2015

Une tortue de mer sauvée grâce à l’impression 3D (Turquie)

Akut-3, la tortue sauvée par la technologie de l'impression 3D - BTech Innovation

Akut-3, la tortue sauvée par la technologie de l’impression 3D – BTech Innovation

18 Mai 2015. Prise dans l’hélice d’un bateau, une tortue de mer a été laissée pour morte avec la mâchoire déchiquetée, avant d’être récupérée et sauvée par une équipe de volontaires grâce à la technologie de l’impression 3D. Explications.

L’imprimante 3D pour réparer les animaux. Au large de la Turquie, une tortue de mer a été happée par l’hélice d’un bateau et s’est retrouvée avec la moitié de la mâchoire broyée. Découverte par une équipe de volontaires d’un centre universitaire de réhabilitation pour les tortues, la tortue a été prise en charge et soignée… grâce à l’impression 3D.

A son arrivée au centre universitaire, les blessures de la tortue de mer étaient graves. Impossible pour elle de retourner à la vie sauvage, la destruction de sa mâchoire la condamnait à être nourrie par la main de l’homme. Pour y remédier, l’équipe turque a fait appel à la société BTech Innovation, spécialisée dans l’impression 3D.

Opération gratuite

La société, spécialisée dans les prothèses et implants médicaux pour les humains, a alors accepté de créer une prothèse de mâchoire et un bec en titane, entièrement réalisés à partir d’une imprimante 3D. Pour cette première, les ingénieurs s’appuient sur une série de photographies scanner fournies par le centre vétérinaire de l’université.

Les mâchoires supérieures, inférieures et le bec sont réalisés à partir de mesures précises par l’imprimante 3D, puis greffées sur la tortue blessée par une équipe spécialisée. Le PDG de l’entreprise a accepté que toute l’opération soit réalisée à titre gracieux.

Des précédents pour d’autres animaux

Baptisée Akut-3, la tortue n’est pas la première a subir ce genre de greffe: une autre tortue, baptisée Cleopatra, bénéficie depuis mars dernier d’une carapace entièrement générée par imprimante 3D, créée par un étudiant du Colorado.

Autres exemples, cet aigle à tête blanche, visé par un braconnier et au bec entièrement reconstitué, ou encore ce chien victime d’une déformation à sa naissance et désormais capable de courir. Un bon moyen de faire progresser la science, en la mettant au service de la cause animale.

Ndlr Sibylline : il était prévu que cette tortue caouanne (Caretta caretta) soit réhabilitée dans son milieu naturel.

Source

Advertisements

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :