Publié par : Sibylline | avril 21, 2015

6 requins tigre pêchés en une journée (île de la Réunion)

21 Avril 2015. Intensification de l’effort de pêche cette semaine. Une demande de la préfecture en prévision de Cap Requin 2. En une seule journée, 6 requins tigre ont été sortis de l’eau. Plusieurs hameçons ont aussi été déformés.

« 6 requins été pêchés hier entre Saint-Gilles et l’Étang-Salé« , explique Bertrand Baillif.

Une excursion réalisée à la demande de la préfecture qui prépare le terrain (la mer) à l’approche du lancement du programme Cap Requins 2. Une mise en route progressive pour la deuxième phase du dispositif de réduction du risque requin.

Le pêcheur assure : « Ce n’est pas 5 jours de pêche qui vont suffire à mettre la population réunionnaise hors de danger. Il faut des palangres 24 heures sur 24 heures pour cibler les requins dangereux. »

Bertrand Baillif commente : « On a tellement protégé le requin qu’aujourd’hui, il y a une surpopulation de requin. On sait qu’il y a une surpêche au large qui rabat les requins sur nos côtes. »

Ndlr Sibylline : plutôt que de s’attaquer au problème de la surpêche au large (qui ne rapporterait pas un kopek), on préfère massacrer du squale (activité fort lucrative), c’est bien cela ?

« En pêche de nuit, on perd 30% de notre pêche à cause du requin. Aujourd’hui, sur 60% des zones de pêche, les squales nous empêchent, car ils prélèvent pas mal de poissons« , conclut-il.

Ndlr Sibylline : selon les sources (aucune officielle car connaître l’utilisation faite de l’argent public pourrait gravement nuire à la santé du contribuable), ramener un requin rapporte de 500 à 900 euros. Pour la seule journée du 21/04, les pêcheurs ont donc touché entre 3000 et 5400 euros ! Ca rapporte, la destruction… Ce devait être en prévision de la journée de la Terre, le 22 !

L’attitude du représentant des surfeurs :

une-peche-de-requin-honteuse

Sharks-vs-Bullshit

Evénement à partager sans modération : lien

Quand un enfant meurt, on parle gros sous !!!

14/04/2015 (l’accident a eu lieu l’avant-veille), JL Arassus (source) : « Les attaques de requins ont eu de lourdes répercussions sur la pratique du surf de compétition dans l’île. Le nombre de licenciés est passé de 1600 en 2011, date du début de la recrudescence des attaques, à 400 aujourd’hui. »

***

3/04/2015 (source) : Le président de la fédération a également indiqué : « Malgré l’interdiction en vigueur et les consignes de son entraîneur, comment peut-on interdire à un jeune de 13 ans d’aller assouvir sa passion quand on vit sur une île bordée par l’océan et des vagues magnifiques ? » Il ajoute qu’il est « impossible de rejeter la faute sur le jeune garçon ».

Réponse d’un réunionnais (Janus) : Voilà un discours étonnant de la part d’un Président de Ligue …

Il n’est pas question de « rejeter la faute » sur un garçon de 13 ans …

Mais il y a bien des responsables à ce malheur ….

Ayons le courage de les citer …
Les adultes surfeurs qui utilisent les jeunes comme des pions pour faire pression sur les autorités …
Certains moniteurs de surf qui font semblant de ne pas voir qu’ils font courir un véritable danger à nos enfants en les incitant à vivre leur PASSION …

Le grand mot est lancé … leur PASSION … Comme celle du Christ qui se termine par la mort de celui-ci …

En tant que citoyen … en tant que parent … Je me refuse à laisser des enfants vivre leur PASSION au péril de leurs vies …

Arrêtez de critiquer les Autorités …
Vous pourrez pêcher mille requins chaque année dans nos eaux, il en restera toujours un pour attaquer nos enfants …
Vous pourrez mettre 250 kms de filets autour de notre île, vous n’empêcherez pas un requin de passer à travers …

Oui c’est criminel de laisser des enfants (et même des adultes) continuer des activités comme le surf sur notre île …

Aucun sport, aucune passion ne vaut la vie d’un enfant …

Source

Publicités

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :