Publié par : Sibylline | mars 30, 2015

Matane : première conférence sur les enjeux liés à la production et au transport de pétrole (Canada)

TransCanada (Énergie Est) et Baie-des-Sables  Photo :  Radio-Canada

TransCanada (Énergie Est) et Baie-des-Sables  Photo :  Radio-Canada

30 Mars 2015. À l’aube d’une décision sur l’avenir d’un éventuel port pétrolier dans la région, une quarantaine de personnes ont pris part à une première conférence sur les enjeux liés à la production et au transport de pétrole.

Cette conférence était organisée par le groupe Vigilance Terre-Mer en Matanie. Regroupant une dizaine de citoyens, il vient d’être formé en réaction aux projets pétroliers qui pourraient arriver dans la région, notamment le projet de pipeline de TransCanada et le projet de port pétrolier à Baie-des-Sables.

Des membres du groupe « Non à une marée noire dans le Saint-Laurent » ont pris la parole. Toutefois, les représentants de TransCanada n’ont pas été invités.

« Pour l’instant, notre but est de faire participer, d’informer et d’éduquer la population locale afin de prendre les bonnes décisions en toute connaissance de cause.  »— Hugues Deglaire, porte-parole du groupe Vigilance Terre-Mer en Matanie

Le cofondateur du groupe Non à une marée noire dans le Saint-Laurent, Martin Poirier, était l’un des conférenciers. Il a dressé un portrait des enjeux de l’exploration, l’exploitation et du transport des hydrocarbures dans la région. Il soutient que les citoyens ont un intérêt grandissant pour de l’information à propos de ces projets.

Par ailleurs, la compagnie TransCanada doit annoncer mardi au plus tard si elle entend conserver un port pétrolier le long du Saint-Laurent. Le site actuel à Cacouna a été vivement contesté, et le premier ministre a invité la compagnie à en choisir un autre. Baie-des-Sables a déjà figuré parmi les sites potentiels pour accueillir un tel port destiné à exporter le pétrole issu des sables bitumineux de l’Alberta.

Source


Catégories

%d blogueurs aiment cette page :