Publié par : Sibylline | mars 11, 2015

Marée noire : renforcement de la coordination entre le Vietnam et les Philippines

11 Mars 2015. Une conférence entre le Vietnam et les Philippines a été organisée le 10 mars à Hanoi afin d’échanger des expériences, d’évaluer les résultats de la coopération dans le règlement des conséquences des marées noires et de définir le plan pour les années à venir. 

Lors de cet événement, le vice-Directeur du Département général de la Mer et des Îles du Vietnam Vu Si Tuan a souligné que le Vietnam et les Philippines ont signé en octobre 2010 un accord de coopération dans le traitement des marées noires.

Cette conférence était une occasion pour les deux parties de discuter de leur coordination dans l’exécution de cet accord, de déterminer conjointement les points devant être amendés et complétés dans ce document, ainsi que d’élaborer un plan de leur future coopération dans le règlement des conséquences des marées noires.

A ce jour, les services concernés du Vietnam ont collaboré avec leurs partenaires philippins pour mener des activités dans le cadre du plan de réalisation de l’accord entre les deux pays, coordination qui a abouti à de bons résultats. L’accord de coopération bilatérale a contribué à perfectionner le cadre juridique susceptible de mesurer les risques et de s’adapter aux catastrophes en mer. En outre, les activités de coopération entre les deux pays ont permis d’améliorer les capacités du système de surveillance, de découverte, d’adaptation et de traitement des conséquences des marées noires, ainsi que de sensibiliser la communauté à la protection de l’environnement.

Le Premier ministre vietnamien a homologué le plan d’exécution de cet accord par décision 1864 du 21 octobre 2011. Le ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement a envoyé en octobre 2014 une délégation aux Philippines pour discuter de la mise en oeuvre de ce document. La partie vietnamienne a également lancé 10 projets.

Evaluant les résultats, la partie philippine a estimé que le Vietnam avait obtenu des résultats remarquables en termes d’adaptation aux marées noires et que ses activités dans le cadre de cette coopération était efficaces. Elle a également proposé des mesures pour élever les capacités d’adaptation aux marées noires, renforcer la formation des ressources humaines, ainsi que le mécanisme de partage des informations entre les deux pays.

Source


Catégories

%d blogueurs aiment cette page :