Publié par : Sibylline | mars 7, 2015

Il y a 35 ans, le Tanio se cassait en deux au large de l’Ile de Batz (Finistère)

Le naufrage du Tanio au large de la Bretagne, le 7 mars 1980

Le naufrage du Tanio au large de la Bretagne, le 7 mars 1980

C’était le 7 mars 1980, il y a 35 ans, jour pour jour. Le pétrolier le Tanio se cassait en deux au large de l’ile de Batz. Huit marins périssait et une nouvelle marée noire souillait les côtes de la Bretagne.

7 Mars 2015 (Krystell Veillard). Le 7 mars 1980, deux ans à peine après L’Amoco Cadiz, un pétrolier se casse en deux au large de l’ile de Batz (Finistère). Le Tanio, cargo sous pavillon malgache est pris dans une violente tempête, il transporte 26 000 tonnes de fioul de l’Allemagne vers l’Italie, avec 39 hommes à son bord.

Huit marins meurent dans le naufrage

L’avant du navire sombre en quelques heures. Huit marins, dont le commandant et son second, périssent en mer. Le reste de l’équipage est concentré sur l’arrière du navire, une épave à la dérive qui malgré tout continue à flotter. 31 marins vont tenir jusqu’à l’arriver des secours. Ils seront tous hélitreuillé dans des conditions extrêmement difficiles.

6ème marée noire pour la Bretagne en moins de treize ans

A terre, les premières nappes de pétrole atteignent le littoral. C’est la 6ème marée noire en moins de treize ans pour les côtes bretonnes. Mais l’opération de pompage va durer beaucoup plus longtemps que prévu. En mer, il faudra onze mois pour vider intégralement les cuves du Tanio. Sur la côte de Granit Rose, dans les Côtes d’Armor, 3000 tonnes de mazout se répandent. Du fioul que l’on va chercher à dissimuler, dans l’urgence. Des fosses d’enfouissement seront improvisées. 35 ans plus tard, le problème de stockage de ces déchets est loin d’être résolu.

JT-naufrage-Tanio

Source


Catégories

%d blogueurs aiment cette page :