Publié par : Sibylline | février 17, 2015

Une tortue géante échoue sur une plage à Dakhla (Maroc)

tortue-luth-MarocMardi 17 Février 2015 (AEK). A Dakhla, nous avons l’habitude de voir des cadavres de baleines, de dauphins, de requins ou d’autres animaux marins. De mémoire de pêcheur ou de visiteur des plages de la région, jamais une aussi grande tortue que celle échouée à la plage d’Oum Labouir, cinq kilomètres au nord de Dakhla, n’a été rejetée par l’océan dans les environs. 

Il s’agirait, selon les uns, d’une tortue Luth (Ndlr Sibylline : la photo de présentation représente une tortue luth), une espèce inscrite sur la liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) comme en « danger critique d’extinction «et dont il ne resterait qu’un peu plus de 100.000 spécimens dans le monde. Selon d’autres, la tortue découverte près de Dakhla serait d’une espèce encore plus rare nommée Ridges (Ndlr Sibylline : « Ridges » est le nom anglais qui désigne les sillons présents sur la carapace de la tortue luth, différenciable des 6 autres espèces marins qui n’en ont pas).

Les restes de la tortue ont été découverts par un promeneur qui a indiqué qu’en faisant son jogging quotidien, il a découvert une tortue géante échouée sur cette plage, généralement très fréquentée. Une touriste française venue passer ses vacances à Dakhla a souligné que tout en se promenant sur cette belle plage, elle a découvert ce mastodonte noir. En l’apercevant de loin, elle n’y avait pas prêté attention, pensant que c’était une roche comme il y en a beaucoup. Mais en s’en approchant, elle a constaté qu’il s’agissait d’une tortue.

Les autorités maritimes locales n’ont donné aucune explication sur la présence insolite de cet animal sur une plage ou sur les causes de sa mort.

Source

Publicités

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :