Publié par : Sibylline | février 13, 2015

C’est prouvé (grâce aux excréments), les bateaux stressent les baleines

Le niveau de stress des baleines noires de l'Atlantique Nord a été mesuré avant et après les attentats. Anonymous/AP/SIPA

Le niveau de stress des baleines noires de l’Atlantique Nord a été mesuré avant et après les attentats. Anonymous/AP/SIPA

13 Février 2015 (Dominique Brunet-Vaudrin). Des chercheurs américains ont découvert que le niveau de stress des baleines avait diminué à la suite des attentats du 11 septembre 2001, alors qu’on avait réduit le trafic maritime. Explications.

STRESS. Les scientifiques savent depuis longtemps que les signaux sonores diffusés par les navires de transport interfèrent avec ceux émis par les baleines pour communiquer, car ils ont une fréquence similaire. Or, les événements du 11 septembre 2001 ont permis à des chercheurs américains, dont l’étude (Ndlr Sibylline : la publication date de 2012 !) a été publiée dans Proceedings of the Royal Society B,  de comprendre que le trafic maritime avait des effets significatifs sur la santé psychologique des cétacés. Concrètement, ils ont relevé que le stress des baleines noires de l’Atlantique Nord (Eubalaena glacialis) de la baie de Fundy (Canada), où elles se retrouvent tous les ans à la fin de l’été pour nourrir leurs rejetons, était plus bas dans la semaine suivant l’événement. À ce moment, les mesures de sécurité instaurées par les autorités américaines interdisaient le passage de la majorité des embarcations.

Des excréments pour mesurer le stress

Pour arriver à ces conclusions, les chercheurs ont analysé le niveau sonore des fonds marins et la composition des excréments de baleines. Ils ont noté une diminution de 6dB par rapport à la normale et une réduction du nombre de signaux de basses fréquences qui produisent le plus d’interférences avec le chant des cétacés. « Nous avons observé que ce phénomène était associé à une baisse des glucocorticoïdes, des hormones liées au stress, dans les matières fécales des animaux », notent les scientifiques.  » C’est la première fois que nous avons la preuve que la pollution sonore engendrée par les navires de transport peut occasionner du stress chronique chez la baleine ».

DANGER. L’augmentation de la pollution sonore dans les fonds marins oblige les baleines à s’adapter comme elles le peuvent. Certaines se déplacent alors que d’autres changent leur façon de chanter pour continuer à communiquer avec leurs congénères. De plus, dans la baie de Fundy, il arrive que des navires entrent en collision avec des baleines noires de l’Atlantique Nord leur occasionnant des blessures graves, voire la mort. Triste sort pour cette espèce déjà en danger d’extinction…

Impact-attentats-baleines-USA

Réf. : Evidence that ship noise increases stress in right whales, , , , , ,

Source


Catégories

%d blogueurs aiment cette page :