Publié par : Sibylline | décembre 22, 2014

Le saumon quinnat menacé par le réchauffement climatique (Canada)

PHOTO LA PRESSE CANADIENNE

PHOTO LA PRESSE CANADIENNE

22 Décembre 2014. D’après une récente recherche sur les changements climatiques à laquelle a participé un chercheur de l’Université de la Colombie-Britannique, un poisson hautement prisé est susceptible de disparaître quasiment totalement dans un horizon d’environ 85 ans.

Selon cette étude, il existe un risque – évalué à cinq pour cent – que l’espèce du saumon quinnat essuie des pertes catastrophiques d’ici 2075.

La probabilité que ce scénario se réalise d’ici 2100 passe à 98 pour cent si jamais les changements climatiques ont pour effet de réchauffer l’eau dans laquelle ce poisson évolue.

Pour en arriver à de pareilles conclusions, un groupe international d’experts a évalué la capacité du saumon quinnat à s’adapter à un environnement plus chaud.

Le zoologiste Anthony Farrell, de l’Université de la Colombie-Britannique, qui a fait partie de cette équipe de recherche, a indiqué que les jeunes poissons étudiés ont développé de sérieux problèmes de coeur quand la température de l’eau dépassait la barre des 24,5 degrés Celsius.

Une fois que ce cap avait été franchi, il devenait clair que leur capacité cardiaque avait atteint sa limite. Dans un tel contexte, les coeurs des saumons ralentissaient ou ils se mettaient à souffrir d’arythmie.

L’étude a été publiée dernièrement dans la revue «Nature Climate Change».

Réf. : Adaptive potential of a Pacific salmon challenged by climate change. Nicolas J. Muñoz et al. 20 November 2014. Nature Climate Change (2014). doi:10.1038/nclimate2473

Source

Advertisements

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :