Publié par : Sibylline | octobre 1, 2014

La moitié de l’eau sur Terre est plus vieille que le Soleil

L'eau de la Terre est plus ancienne que le Soleil. Carnegie Institution for Science President Matthew Scott

L’eau de la Terre est plus ancienne que le Soleil. Carnegie Institution for Science President Matthew Scott

1er Octobre 2014. Selon une étude, cette eau aurait un million d’années de plus que notre étoile. D’où provient-elle ? Réponse :

EXOBIOLOGIE. Cela paraît incroyable, et pourtant… Une nouvelle étude parue dans la revue Science indique qu’une fraction importante de l’eau sur Terre n’est pas apparue avec le système solaire. Elle serait plus ancienne d’un bon million d’années et serait apparue dans le milieu interstellaire.

DEUTERIUM. Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs de la Carnegie Institution (basée à Washington aux États-Unis) ont étudié l’abondance relative sur Terre de l’hydrogène (H) (un composant de l’eau (dont la formule bien connue est H2O)) et de l’un de ses isotopes (la même molécule mais avec un nombre de neutrons différents) : le deutérium.

Et la mesure de ce rapport deutérium/hydrogène de l’eau sur Terre leur a permis de concevoir un modèle chimique qui retrace l’évolution naturelle de ce deutérium.

Selon leurs calculs, les processus chimiques au sein des disques protoplanétaires du système solaire primitif ne peuvent expliquer les rapports de deutérium/hydrogène de l’eau du système solaire actuel.

Cela signifie qu’une partie de l’eau sur Terre, un peu plus de 50% écrivent les chercheurs dans la revue Science, provient de la glace présente dans le milieu interstellaire avant que le Soleil ne se forme.

Elle a ensuite été incorporée dans les précurseurs des planètes et a subsisté jusqu’à nos jours. Une découverte qui implique aussi que l’eau pourrait être très répandue dans les autres jeunes systèmes planétaires qui se sont formés de la même façon.

Pendant des années, les chercheurs ont essayé de déterminer si l’eau du système solaire provenait du disque de gaz, de poussières et de glace qui s’est formé autour du Soleil à sa naissance. Disque à partir duquel se sont ensuite formées les planètes de notre système solaire. Ou si, elle était issue d’un nuage moléculaire froid ayant précédé la formation du Soleil.

Cette nouvelle étude semble plutôt pencher pour la seconde hypothèse.

L’eau est très répandue dans le milieu interstellaire

« L’eau, l’élément le plus essentiel à la vie, est plus âgée que le Soleil. Elle est présente en grande quantité dans les glaces du milieu interstellaire avec d’autres éléments organiques et on devrait probablement en trouver dans tous les jeunes systèmes planétaires » conclut Alexander Conel, principal auteur de l’étude.

Une indication importante pour les exobiologistes qui recherchent des traces de vie ou des milieux propices à son développement dans l’univers.

En effet la présence d’eau liquide sur une planète est indispensable au développement de la vie telle qu’on la connait.

Aussi les spécialistes qui tentent d’en trouver les traces sur des mondes lointains essayent d’abord de comprendre d’où provient l’eau de la Terre et des autres planètes et corps du système solaire qui en contiennent comme Mars ou Europe.

Une partie de l'eau du système solaire provient d'un nuage moléculaire interstellaire. Bill Saxton, NSF/AUI/NRAO.

Une partie de l’eau du système solaire provient d’un nuage moléculaire interstellaire. Bill Saxton, NSF/AUI/NRAO.

Source

Publicités

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :