Publié par : Sibylline | septembre 28, 2014

Danger pour les cétacés – nouvelle saison (Golfe de Gascogne)

Dimanche 28 Septembre 2014 . Comme à chaque fin d’été – début d’automne, des exercices militaires ont lieu au large de la côte landaise, notamment en face de Mimizan (la base militaire du Centre d’Essai des Landes s’étend à la fois sur Biscarosse, ville voisine, et sur Mimizan, au nord). L’implication de la France dans des conflits à l’étranger a pour conséquences d’intensifier les exercices militaires, dans cette zone mais aussi aux Pays-Bas, etc…

Des échouages sont donc à prévoir. Si nous ne sommes pas à la saison des grandes marées, il demeure néanmoins nécessaire de prospecter les plages, de préférence après la marée (cf. horaires) et de relever toute information utile : zone quadrillée, animaux échoués, emplacement le plus précis possible, photographies (animal dans sa totalité (objet dont vous connaissez la taille placé à côté de l’animal), nageoires pectorales, caudale, gros plan de la tête) afin de pouvoir identifier l’espèce, l’état de décomposition, etc…). Les animaux ne doivent pas être touchés. Merci de nous envoyer toutes les informations.

 

AVURNAV-15.09

AVURNAV-22.09.2014

AVURNAV-25.09.2014

Les AVURNAV des tirs ne restent en ligne que le temps des essais, les liens ne sont ensuite plus valides. De même, des annulations de dernière minute peuvent avoir lieu.

Landes : un débris de missile retrouvé sur la plage (source)

un-debris-de-missile-a-ete-retrouve-sur-une-plage

Un débris de missile a été retrouvé sur une plage de Lit-et-Mixe (40) © PHOTO ILLUSTRATION, AFP ALAIN MONOT

Pesant 25 kilos, la pièce métallique pourrait avoir été perdue lors d’un exercice du Centre d’essai des Landes de Biscarrosse

C’est un drôle de coquillage qu’a trouvé samedi après-midi un promeneur sur une plage excentrée et difficile d’accès de Lit-et-Mixe : un débris de missile provenant sans doute d’un exercice du Centre d’essai des Landes voisin de Biscarrosse.

Sans danger, la pièce métallique est néanmoins impressionnante et pèse 25 kilos. Les sapeurs-pompiers et les gendarmes ont été dépêchés sur les lieux, mais c’est le service de déminage de la Protection civile basé à Saint-Martin-de-Seignanx qui a procédé à son enlèvement dès samedi soir.

Une enquête est par ailleurs en cours pour déterminer l’origine de ce bout de missile égaré.

Ndlr Sibylline : quelle est la composition de ces missiles dont la « cible » finale est le fond de l’océan ?

Jeu vidéo en ligne (lien)


Catégories

%d blogueurs aiment cette page :