Publié par : Sibylline | août 19, 2014

Mayotte : Deux tortues vertes braconnées ont bénéficié d’opérations chirurgicales

Illustration-Mayotte-Tortues vertes braconnées/Crédit SIPA

Illustration-Mayotte-Tortues vertes braconnées/Crédit SIPA

19 Août 2014. Ces deux tortues chanceuses ont été secourues et ont subi des opérations chirurgicales suite à un braconnage. Elles ont actuellement retrouvé leur liberté.

Deux petites tortues vertes ont été remises à l’eau par le réseau mahorais de mammifères marins et de tortues marines (REMMAT). Ces dernières avaient été relâchées le dimanche 17 Août 2014 après avoir été les victimes de braconniers. Ces derniers avaient fait des séances de pêches illégales, les hameçons s’étaient plantés dans les chairs des deux tortues.

Pour ce fait, avant de les remettre en liberté dans les eaux mahoraises, les deux tortues ont nécessité le recours d’une intervention chirurgicale. Les deux animaux ont été respectivement baptisés Georgette et Léopold. Ils ont subi une opération locale par un vétérinaire de Mayotte, d’après ce que rapporte le journal France Mayotte Matin.

D’après les statistiques, 84% des tortues marines blessées voire découvertes mortes sur les plages de l’île Mayotte sont toutes victimes de braconnage. Ces chiffres ont été recensés par la REMMAT au cours de l’année 2012. On distingue également 2% de victimes causées par les chiens errants.

Malgré le fait que la loi punit sévèrement le braconnage, cela n’empêche pas certains malfaiteurs de perpétrer leurs œuvres. La sentence pour ces braconniers est pourtant une année d’emprisonnement accompagné de 15 000 euros d’amendes. La surveillance relâchée du territoire marin ainsi que des plages mahoraises pourrait également être la cause de cette expansion de la chasse aux tortues.

Source

Publicités

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :