Publié par : Sibylline | août 16, 2014

Google va protéger ses câbles sous-marins des morsures de requins

© REMY TEZIER

© REMY TEZIER

16 Août 2014. Google va renforcer ses câbles sous-marins avec un matériau similaire à celui utilisé dans les gilets pare-balles. Le but est de protéger ces câbles, et internet, contre les morsures de requins.

Lors du « Google Cloud Roadshow » la semaine dernière, la compagnie américaine à annoncé qu’elle allait intervenir sur une partie des 100.000 miles de câbles de fibre optique qu’elle possède dans le monde entier, pour les renforcer avec du matériel de protection de type « Kevlar ». Le but, selon The Telegraph (en anglais) est de minimiser les dommages résultant des attaques fréquentes de requins.

250 000 dollars la réparation

Pour accélérer le débit Internet au niveau mondial, Google utilise des câbles à fibres optiques pour envoyer des données à travers les océans, ce qui permet des taux de transfert jusqu’à 100 fois plus élevés que les câbles traditionnels en cuivre. Mais ils sont faits de fils de verre extrêmement fragiles, et ont donc besoin d’être protégés contre les chocs et les mouvements brusques.

Ces chocs peuvent provenir de séismes, d’avalanches sous-marines, ou être causés par des ancres de bateaux, mais très souvent aussi, par les attaques de squales. Pour des raisons mal connues, les requins semblent attirés par ces câbles qui reposent au fond de l’eau. Les signaux électromagnétiques qu’ils dégagent pourraient ressembler à ceux émis par les poissons et autres créatures dont ils se nourrissent, ce qui pourrait expliquer leur « appétit »…

Selon le New York Times, une seule morsure sur une ligne en haute mer, qui a la taille d’un tuyau d’arrosage, peut coûter 250 000 dollars à réparer.

Source

Publicités

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :