Publié par : Sibylline | juillet 15, 2014

Décès d’un géant de la mer suite à une collision avec un bateau (Alaska, Etats-Unis)

Photo : Keystone

Photo : Keystone

15 Juillet 2014. La baleine à bosse retrouvée morte au large de Funter Bay le 1er juillet dernier était bien connue des eaux du sud-est de l’Alaska. Comme l’ont confirmé les services océanographiques météorologiques américains, cela faisait plus de 40 ans que cet énorme mammifère marin s’offrait à la vue des hommes.

Cette femelle baleine était surnommée Max, Aequorea ou tout simplement n°539. C’est la pigmentation particulière de sa nageoire caudale qui a permis son identification. On avait pu la rencontrer cinq fois en compagnie d’un petit, et ses enfants ont déjà eux-mêmes assuré la relève.

Ces dernières années, l’Alaska a enregistré une augmentation de sa population de baleines à bosse et, par conséquent, du nombre de collisions impliquant de petits bateaux; pour les propriétaires des engins flottants concernés, ces accidents n’entraînent généralement que des dégâts matériels et une petite baignade forcée. Pour la baleine n°539 cependant, cette collision s’est avérée mortelle. L’autopsie réalisée sur les rives de Funter Bay a révélé une fracture et un arrachement de la mâchoire inférieure droite.

Afin d’empêcher d’autres collisions mortelles à l’avenir, Aleria Jensen, des services océanographiques et météorologiques américains, invite à une réduction de la vitesse des bateaux en mer, une zone qui fait également office d’espace de vie pour les baleines à bosse.

Source


Catégories

%d blogueurs aiment cette page :