Publié par : Sibylline | mai 2, 2014

«TransCanada a ouvert la chasse au béluga» (Québec)

Ce projet d'exportation poserait un risque sérieux pour la population de bélugas du Saint-Laurent. Source Gremm.

Ce projet d’exportation poserait un risque sérieux pour la population de bélugas du Saint-Laurent. Source Gremm.

2 Mai 2014 (Nivolas Falcimaigne). CACOUNA – Les détonations de plus de 200 décibels ont résonné dans le fleuve au large de Cacouna. Du 25 au 30 avril dernier, la compagnie TransCanada réalisait des levés sismiques en vertu d’un permis délivré par Pêches et Océans Canada. Ce sondage du fond marin est nécessaire à la construction du port pétrolier qui fait partie de son projet d’oléoduc Énergie Est, un projet encore non confirmé. Ce secteur est au cœur de la pouponnière de bélugas, dont la période de naissance se tient, en principe, début mai. Ensemble s’est rendu sur place, en kayak.

Ces travaux ont été réalisés avant toute consultation de la population, avant les assemblées du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE), et surtout avant même de savoir si l’oléoduc et son port pétrolier seront bel et bien construits. De nombreux citoyens ont vertement dénoncé cette façon de faire, ainsi que le projet lui-même. Une manifestation tenue le 27 avril dernier à Cacouna a réuni près de 500 personnes dans ce village d’à peine 2000 habitants.

Source

Advertisements

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :