Publié par : Sibylline | avril 9, 2014

Antarctique : les pêcheurs japonais ont tué 250 baleines

Baleines-la-Haye9 Avril 2014. La campagne annuelle japonaise de «pêche scientifique» en Antarctique a donné lieu à la mort de 251 baleines entre le 3 janvier et le 13 mars. Ces chiffres, révélés mardi par l’Agence nippone des pêches, sont en hausse par rapport au bilan de 103 cétacés tués en 2013 et inférieurs au quota de 935 baleines.

Ndlr Sibylline : comment Sea Shepherd peut-il prétendre avoir sauvé 750 baleines alors que les captures ont plus que doublé cette année et que les moyens des « activistes » étaient supérieurs par rapport à ceux de 2013 ? Les quotas fixés par les japonais ne sont qu’un leurre pour mieux faire accepter le massacre (fossé entre prises réelles et théoriques) et sont donc totalement aléatoires. A quoi cela sert-il de toujours collecter plus de fonds alors que le massacre redouble ? On se pose sérieusement la question d’autant que les moyens du public ne sont pas extensibles et qu’il ne reste quasiment rien pour sauver, réellement cette fois, les cétacés qui s’échouent par milliers sur les plages. Bref, tant que les médias continueront de jouer le jeu des apparences…

Il faut noter que la décision de la CIJ est un prétexte pour Greenpeace, Sea Shepherd et autres trusts de l’écologie pour lancer de nouvelles collectes de fonds… Si ce n’est pas de l’opportunisme… Et ça marche !!!

Tiens, nous aussi nous allons surfer sur la vague : nous avons relayé l’information, nous avons diffusé des pétitions, nous avons mobilisé autour du massacre de l’Antarctique, que pensez-vous de nous verser quelques milliers d’euros (le bouton est à droite : « faire un don ») ? Bon, pour être tout à fait honnêtes, nous vous informons que l’argent ne servira pas ce que vous croyez, non, il ne partira pas à fonds perdus pour l’Antarctique ! La sauvegarde de la faune marine commence sur nos plages. Il servira donc à acquérir du matériel de sauvetage et d’hospitalisation, des médicaments d’urgence, de la nourriture pour les animaux en soins, etc… Vous n’êtes pas convaincus ? Pourtant, beaucoup d’entre vous l’êtes par des ONG multinationales qui se font leur notoriété sur vos croyances, par médias interposés et à grands renforts d’actions spectaculaires (c’est vendeur) !… Ceux qui ne se laissent pas berner (heureusement il y en a) ne sont pas du même avis. Merci à eux !

La Cour Internationale de Justice (CIJ) de La Haye, la plus haute instance judiciaire de l’ONU, estime que ce pays déguise une activité commerciale en programme de recherche scientifique.

Des massacres programmés ailleurs

Contraint et forcé par la CIJ (Ndlr Sibylline : la CIJ n’a aucun pouvoir de contrainte), le Japon a annoncé qu’il renonçait pour la première fois depuis 27 ans à sa prochaine campagne de chasse à la baleine dans l’Antarctique, qui aurait dû démarrer l’hiver prochain pour deux ou trois mois. «Mais nous prévoyons de poursuivre le programme de recherche baleinier ailleurs comme prévu», a toutefois averti un responsable.

La CIJ avait donné raison à l’Australie, qui avait assigné le Japon devant la Cour en 2010, arguant que le Japon détournait un moratoire de la Commission baleinière internationale (CBI) datant de 1986 et n’autorisant la chasse à la baleine qu’à des fins scientifiques.

Source

Advertisements

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :