Publié par : Sibylline | janvier 8, 2014

Languidic. Arrivage massif d’oiseaux mazoutés (Morbihan)

VOLEEDEPIAFS2_1401073854.jpg8 Janvier 2014. Depuis Noël, l’activité au centre de sauvegarde de la faune sauvage La Volée de Piafs, à Languidic, ne cesse de croître. Responsable de la seule structure du genre pour la Bretagne Sud, Didier Masci (Ndlr Sibylline : l’homme qui murmure à l’oreille des oiseaux et ce n’est pas une légende !) ne mâche pas ses mots : « Tous les jours, des oiseaux de mer mazoutés arrivent au centre. Nous sommes sur des quantités anormalement élevées, que nous allons signaler à la Dreal (*) et à la préfecture ».

Plus de 40 oiseaux mazoutés depuis

15 jours

Depuis le coup de vent du 23 décembre, la Volée de Piafs a accueilli plus d’une quarantaine d’oiseaux mazoutés. « Les premiers vents de sud ne nous ont pas permis d’accueillir les oiseaux portés jusqu’aux côtes anglaises et depuis que les vents ont tourné, il en arrive de plus en plus », a expliqué Didier Masci. Fou de Bassan, guillemot, pingouin torda, pétrel fulmar…, ils étaient encore huit, hier, à avoir rejoint le centre. Après une semaine de soins, pour remettre les animaux en état, ces derniers rejoignent le centre de sauvegarde LPO de L’Ile-Grande, qui a lui-même reçu une cinquantaine d’oiseaux mazoutés, selon Didier. « Ces oiseaux sont victimes de dégazages. Les conditions climatiques n’ont pas permis d’assurer la surveillance ».

Une association en pleine croissance

Régulièrement appelée par les gardes littoraux, également répertoriée dans le cadre plan Polmar, la Volée de Piafs a vu le jour en 2007 et n’a cessé de grandir. En 2013, le centre a accueilli 1.414 animaux et compte aujourd’hui quelque 300 adhérents, un salarié à mi-temps, quatre services civiques, ainsi que deux bénévoles responsables du centre.

* Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement de Bretagne

Source

Publicités

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :