Publié par : Sibylline | janvier 3, 2014

Soulac (33) : en une nuit, la plage sud a reculé de cinq mètres

Sur la plage sud, le club de char à voile a été emporté. Photo Julien lestage.

Sur la plage sud, le club de char à voile a été emporté. Photo Julien lestage.

3 Janvier 2014. Sous l’effet des fortes marées, l’érosion du littoral a été très violente dans la nuit du 1er au 2 janvier à Soulac-sur-Mer.

L’ année 2014 débute sous de mauvais auspices pour le littoral du Nord-Médoc. Pas plus tard qu’hier, au lendemain du Jour de l’an, la plage sud a beaucoup souffert de l’érosion marine. Sous l’effet de la force des vagues océaniques, les services techniques de la mairie ont constaté que la plage avait reculé de cinq mètres.

La dune, qui séparait les locaux des écoles de surf et de char à voile, a littéralement disparu. Et un angle de l’école de char à voile se retrouve à présent dans le vide.

Quant à la plage de L’Amélie, les défenses édifiées par le docteur Pometan pour protéger sa maison sont sérieusement menacées au point que le propriétaire a, de lui-même, décidé de vider l’habitation de son mobilier.

Les fortes marées n’étant pas terminées, il est à craindre que l’érosion gagne en ampleur dans les prochains jours. Contactés par nos soins, les services techniques de Soulac-sur-Mer, malgré tous leurs efforts préventifs, ne peuvent que déplorer leur impuissance face aux éléments naturels. « Nous espérons que les prochaines marées ne provoqueront pas de nouvelles dégradations. Les camions qui acheminent le sable ont annoncé leur arrivée ce vendredi matin », indiquaient-ils hier.

Du côté du Signal, l’immeuble construit en bord d’océan et dont la disparition sous les attaques répétées des vagues semble inéluctable, le sable qui avait été apporté par les camions pour le renforcer… a été repris par la mer.

Ndlr Sibylline : et pendant ce temps, on bétonne sans retenue le bord du littoral à Mimizan-plage (lien)

Le sable : enquête sur une disparition (le film)

Sable_disparition

Source

Advertisements

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :