Publié par : Sibylline | décembre 26, 2013

Pêche illicite au Sénégal : un manque à gagner estimé à 150 milliards de francs CFA

Les pirogues des pêcheurs sénégalais ne font pas le poids par rapport aux chalutiers étrangers. National Geographic/Getty Images
Les pirogues des pêcheurs sénégalais ne font pas le poids par rapport aux chalutiers étrangers. National Geographic/Getty Images

26 Décembre 2013. Au Sénégal, le gouvernement tente de lutter contre la pêche illicite. Cette semaine, quatre chalutiers – deux Ukrainiens et deux Russes – qui n’avaient pas d’autorisation ont été repérés au large des côtes sénégalaises. Ces navires ont fui avant même d’être arrêtés par la marine. Le phénomène est récurrent et crée des difficultés pour la pêche artisanale, un secteur qui emploie près de 600 000 personnes. Elles travaillent avec des moyens très modestes, comparé à ces grands chalutiers qui enregistrent des prises beaucoup plus importantes.

Source

Publicités

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :