Publié par : Sibylline | novembre 26, 2013

Un exercice de lutte contre une pollution maritime au large de La Rochelle (Charente Maritime)

Ce mardi matin, au port de la Pallice, à La Rochelle, les marins en train de charger le dispositif nécessaire à l'exercice de lutte contre la pollution maritime. (P.B.)

Ce mardi matin, au port de la Pallice, à La Rochelle, les marins en train de charger le dispositif nécessaire à l’exercice de lutte contre la pollution maritime. (P.B.)

26 Novembre 2013 (P. B.). La Marine nationale mobilise d’importants moyens ce mardi après-midi, pour simuler une pollution d’hydrocarbures dans le pertuis d’Antioche.

Quatre chalutiers cotinards et deux barges mytilicoles basées au port rochelais de Chef-de-Baie sont mobilisés dans l’exercice de lutte contre les pollutions maritimes qu’orchestre ce mardi après-midi la Marine nationale, dans le pertuis d’Antioche.

Les navires embarquaient ce mardi matin, depuis le quai nord du bassin à  flot du Grand Port maritime, les filets qu’ils tracteront pour ramasser en haute mer les débris de riz que l’ « Alcyon », navire affrêté par la Royale pour lutter contre les pollutions en mer, dispersera dans les eaux de l’Atlantique. Ces « déchets » simuleront une nappe d’hydrocarbure que la flottille devra contenir et ramasser.

Il s’agit d’un exercice de lutte contre une pollution maritime (dit polmar) qui est placé sous l’autorité du préfet maritime de l’Atlantique. Le vice-amiral Jean-Pierre Labonne était présent ce mardi matin, à La Rochelle, pour présenter l’esprit de cet exercice qui, aux moyens de l’Etat, adjoint le concours des professionnels de la mer du lieu où est organisé cette manoeuvre. Ceux-ci peuvent alors s’y familiariser avec les outils de lutte qui sont mis à leur disposition.

Cet exercice est organisé une fois par an, depuis un port différent de la façade atlantique. La Rochelle arrive après Lorient, Saint-Nazaire et Les Sables-d’Olonne.

Source


Catégories

%d blogueurs aiment cette page :