Publié par : Sibylline | novembre 22, 2013

Fukushima : l’eau radioactive sera finalement déversée dans l’Océan pacifique (Japon)

22 Novembre 2013. L’homme en charge du nettoyage de la centrale nucléaire japonaise ravagée de Fukushima a indiqué dans une interview exclusive que  les centaines de milliers de tonnes d’eau contaminée seront éventuellement déversées dans le Pacifique.

Cette eau radioactive est issue du refroidissement  des réacteurs dans lesquels on injecte continuellement de l’eau douce pour les maintenir à la bonne température. Cette opération produit chaque jour des centaines de tonnes d’eau hautement radioactive qui viennent s’ajouter aux centaines de milliers de tonnes d’eau actuellement stockées.

Dave Klein est le président du Comité de surveillance de Fukushima en charge du nettoyage et de la stabilisation de la centrale dévastée par un tsunami le 11 mars 2011 : « Je pense que la meilleure façon de décrire Fukushima est de dire que c’est un défi. »

Un défi à plusieurs niveaux avec ces stocks d’eau radioactive qui ne cessent d’augmenter. Toutefois, Dave Klein estime qu’après le traitement de cette eau et la suppression des éléments radioactifs, elle pourra être déversée sans danger dans le Pacifique : « En fin de compte, quand l’eau sera déversée, elle aura été diluée. Ainsi, il n’y a pas de risque pour la santé publique, mais c’est une question chargée d’émotion. » (Ndlr Sibylline : c’est oublier la bioaccumulation (capacité de certains organismes à absorber et concentrer dans tout ou une partie de leur organisme certaines substances chimiques, éventuellement rares dans l’environnement, merci Wikipedia) au sein de la chaîne alimentaire !!!)

L’eau contaminée n’est pas l’unique problème de cette centrale, ce serait oublier des installations construites à la va-vite qui laissent à désirer. Nous avons parlé à un employé de la société TEPCO (Tokyo Electrical Power) qui a travaillé à la centrale nucléaire de Fukushima. Il a accepté de nous parler sous couvert d’anonymat : « J’étais à la centrale au début de l’année quand j’ai vu un rat grignoter des câbles et l’alimentation de plusieurs cuves de combustible a été coupée.
Je m’étais dit : comment un seul rat peut causer un si grand problème ?
»

Et Dave Klein pense qu’il y aura d’autres incidents similaires à celui provoqué par le rongeur de câble de Fukushima : « Nous allons en voir d’autres, regardez-moi ce site, c’est gigantesque, c’est un grand site et ce n’est pas inhabituel ce genre de choses. »

Une évaluation franche et honnête de la situation à Fukushima, mais on ne peut pas dire qu’elle soit rassurante…

Radioactive_Seawater_Map

La radioactivité de Fukushima aura bientôt remonté le Pacifique

Source

Advertisements

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :