Publié par : Sibylline | novembre 7, 2013

Crise requin : Les élus de la Région réclament un fonds d’aide exceptionnelle (île de la Réunion)

IRT-Reunion7 Novembre 2013 (Julien Delarue). En séance plénière ce matin, les élus de la majorité régionale ont déposé une motion relative à la crise requin. Plus que jamais, les conseillers régionaux réclament la mise en place d’un fonds d’aide exceptionnelle pour les entreprises du tourisme (Ndlr Sibylline : quelle curieuse idée lorsque l’on sait que les professionnels n’ont pas été affectés par les épisodes d’accidents liés aux requins).

« Les élus demandent au gouvernement, à l’instar du plan de sauvegarde qui avait été mis en place dans le cadre de la lutte contre le chikungunya en 2006 par le gouvernement, de créer un fonds d’aide exceptionnelle pour les entreprises du tourisme, de mettre en oeuvre des moratoires sur les dettes sociales et fiscales des entreprises et de prendre en charge la rémunération minimale jusqu’à 100% en matière de chômage partiel« , explique la conseillère régionale, Fabienne Couapel-Sauret. 

En outre, la Région demande au gouvernement la mise en place d’un « plan de communication national et européen » afin de rassurer les touristes et acteurs touristiques. Il faut dire que la Réunion pâtit depuis trois ans de l’image véhiculée par les différentes attaques le long des côtes réunionnaises. (Ndlr Sibylline : peut-être pourrait-on demander en premier lieu aux professionnels du tourisme d’être au faît de ce qui se passe sur leur île (cf. Les requins sont à l’ouest, l’IRT aussi (île de la Réunion)).

Enfin, les conseillers régionaux réclament à l’Etat que les opérations de prélèvement de requins soient « maintenues » et « renforcées« .

Ndlr Sibylline : Et pour l’assainissement du pourtour de l’île, non, rien ?

Et les vétos, où sont-ils ? Mystère… Il aura fallu attendre 40 ans pour un nouvel élan de solidarité/derniers événements, au sein de la profession. Si l’on doit encore attendre 40 ans pour que la biodiversité devienne une priorité, il sera trop tard…

Pour la pétition, c’est toujours là :  Stoppez le massacre des requins de la Réunion

Source


Catégories

%d blogueurs aiment cette page :