Publié par : Sibylline | octobre 29, 2013

Un petit requin s’échoue sur la plage de La Capte à Hyères (Var)

Une joggeuse hyéroise a découvert, samedi matin aux aurores, cet «aiguillat » sur la plage de La Capte.DR

Une joggeuse hyéroise a découvert, samedi matin aux aurores, cet «aiguillat » sur la plage de La Capte.DR

29 Octobre 2013. En faisant son footing, samedi matin aux aurores sur la plage de La Capte, Francine Kreiss, la présidente d’Aquashoot, une association hyéroise de photo sous-marine en apnée, est tombée sur… un petit requin échoué et mort, qui présentait une blessure importante sous la tête.

Il se trouve que la jeune femme en connaît un rayon, niveau requin, elle qui nage régulièrement dans toutes les eaux du monde, en apnée, avec cet animal qui la fascine.

Elle ne l’identifie pas immédiatement cependant, mais, après avoir envoyé une photo à un ami, spécialiste des requins pour sa part, elle a sa réponse : « C’était un aiguillat, un squalus acanthias. » Qui mesure un peu plus d’un mètre, « sa taille normale à l’âge adulte ».

Une espèce peu fréquente dans nos eaux

Elle l’observe, le soulève. Aperçoit la plaie. « À mon avis, c’est un chalutier qui l’a pris dans ses filets et rejeté, suppose-t-elle. Il n’est pas venu tout seul nager dans 50 cm d’eau. » D’autant que ce genre de squale n’est pas courant par chez nous. « Normalement, ils vivent dans les eaux froides, indique Francine Kreiss. Mais c’est une espèce qui migre. Il devait donc être en train de traverser. »

À l’aide d’un bâton, elle le pousse alors à l’eau, « pour le rincer. Il était très beau, dit-elle. J’ai ensuite essayé de le remettre à la mer, mais les vagues n’en ont pas voulu et l’ont ramené sur le sable. »

La Méditerranée a semble-t-il fini par le reprendre, car il n’était plus là, hier midi, quand la jeune femme est repassée.

Ndlr Sibylline : La photo ne permet de voir si la caudale est échancrée, si la nageoire annale est réellement absente, si des aiguilles sont présentes devant les nageoires dorsales, comment est la bouche, etc… Par contre, les distances d’insertion entre les nageoires : dorsale n° 1 – pectorales et dorsale n° 2 – pelviennes font penser à un Squalus (aiguillat) mais probablement pas ancathias (commun)… Verdict : d’autres infos sont nécessaires, notamment des photos. Si vous avez, merci de nous les envoyer.

Source


Catégories

%d blogueurs aiment cette page :