Publié par : Sibylline | août 26, 2013

Une nouvelle espèce de requin qui « marche » découverte au large de l’Indonésie

new-walking-shark-Hemiscyllium-halmahera.jpg1377878706Pour ramper au fond de l’océan, l’Hemiscyllium Halmahera se tortille et s’appuie sur ses nageoires.

26 Août 2013. Saviez-vous qu’au fond de l’océan, bien en dessous du ballet des requins blancs, il existait des requins qui… « marchent » ? Deux scientifiques australiens ont découvert une nouvelle espèce de ces squales d’un genre particulier : Hemiscyllium Halmahera, de la famille des Hemiscyllidés, aussi appelés requin-chabot, se déplace en rampant sur les fonds marins (voir la vidéo).

Les chercheurs en ont capturé deux spécimens au large de l’île de Ternate, en Indonésie, et les décrivent en détails dans un article paru dans la revue Aqua. Les Hemiscyllium Halmahera n’ont pas de pattes mais ne nagent pas pour autant : ils se déplacent en remuant leur corps et en s’appuyant sur leurs nageoires situées au niveau des pectoraux et du bassin. Ils sont plutôt petits (70 cm de long) par rapport à d’autres requins du même genre (certains font jusqu’à 1,22 m) et possèdent une série de 7-8 grandes tâches sombres réparties le long du corps.

Une découverte qui n’est cependant pas la première du genre : en 2011, une équipe de chercheurs s’était intéressée au Protopterus annectens, une espèce de poisson capable de se déplacer sur une surface à l’aide de ses nageoires, également munie de poumons en plus de ses branchies.

Ref. : Gerald R. Allen, Mark V. Erdmann and Christine L. Dudgeon : Hemiscyllium halmahera, a new species of Bamboo Shark (Hemiscylliidae) from Indonesia, pp. 123-136

Source

Publicités

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :