Publié par : Sibylline | août 24, 2013

Paroles d’une réunionnaise qui sait de quoi elle parle (île de la Réunion)

Grand étang – île de la Réunion. Source Wikipedia

Grand étang – île de la Réunion. Source Wikipedia

Samedi 24 Août 2013 (Delphine Bétourné). « En réponse à ceux qui se plaignent sur les réseaux sociaux que les « membres de leur communauté » (auto proclamée réunionnaise et détentrice d’une connaissance sans faille du milieu marin) sont des victimes stigmatisées et incomprises qui pâtissent de l’interdiction de pratique des sports nautiques « dans les vagues », nous nous devons de rappeler certaines choses.

Ces personnes sous-entendent que ne pouvant pratiquer leur loisir- le surf – les membres de leur communauté, en manque, basculeraient dans la folie.

L’association OPR affirme que « faire la promotion de la Réunion en vantant les atouts de l’océan » (baleines, plongées, requins, lagon, etc.) relève de la perversion. Ils prétendent par ailleurs être représentatifs de la population Réunionnaise et inquiets pour l’avenir économique et écologique de l’Ile. Mais leur discours pourrait étonner plus d’un Réunionnais.

Car vous avez raison, n’oublions jamais, OPR, que nous sommes une île volcanique récente. Au climat tropical. Et par conséquent, une île fort bien pourvue en bassins, rivières/ravines, et autres cascades qui ont depuis le début du peuplement de l’Ile fait le bonheur de ses habitants. Combien de Réunionnais « lontan », très peu tournés alors vers l’océan réputé depuis toujours si dangereux, avec des vagues et courants imprévisibles, des requins… ont appris à nager dans nos bassins, rivières et lagons ?

N’oublions jamais, OPR, que lorsqu’ils se plaignent de la chaleur, les Réunionnais ont depuis longtemps trouvé la solution à ces désagréments dans les hauts, où, en été comme en hiver, il fait….frais! Quand il fait « une chaleur tropicale étouffante » (sic) comme souvent dans notre Ile, les Réunionnais connaissent depuis longtemps le plaisir de pique-niquer au frais le dimanche, dans les hauts, sous un kiosque! De même qu’ils connaissent le plaisir de se baigner dans les bassins ou cascades, parce que ce sont les seuls points d’eau de l’ile où il n’y a jamais eu de requins, ni de poisson pierre, et où surtout la température plutôt fraiche de l’eau est nettement plus agréable que celle de l’océan chauffé à blanc par le soleil sur le littoral.

Les alternatives à l’océan, au lagon, les Réunionnais les connaissent et en profitent depuis toujours, conscients que la richesse de leur Ile, c’est un océan en bonne santé, mais également des terres, avec des balades « familiales », des montagnes à couper le souffle des plus intrépides marcheurs et des canyons « à sensation » : l’Ile à grand spectacle.

La Réunion, c’est bien sûr aussi un lagon vivant, des plongeurs émerveillés par les couleurs des poissons tropicaux, des baleines et dauphins qu’on peut observer depuis la terre comme en mer, avec des comportements responsables et respectueux de la mer et des animaux.

C’est à dire une terre, riche en activités de tous genres, avec vue sur la mer.

Sachez que les Réunionnais, soucieux de préserver à la fois cette nature si riche qui est leur patrimoine, un patrimoine mondialement reconnu, et leur vie, quand cela était nécessaire, n’étaient dans leur grande majorité pas très « tournés vers l’océan », en dehors du lagon…mais qu’ils ne lui ont jamais pour autant complètement tourné le dos! « 

Source

Signez la pétition : Stoppez le massacre des requins de la Réunion

Advertisements

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :