Publié par : Sibylline | août 14, 2013

Afrique du Sud : mobilisation pour éviter une marée noire au large de Knysna

Des opérations pour renflouer un cargo transportant du pétrole sont en cours au large de Knysna, célèbre station balnéaire d'Afrique du Sud, afin d'éviter une marée noire, a-t-on appris mercredi auprès des autorités maritimes sud-africaines. (c) Afp

Des opérations pour renflouer un cargo transportant du pétrole sont en cours au large de Knysna, célèbre station balnéaire d’Afrique du Sud, afin d’éviter une marée noire, a-t-on appris mercredi auprès des autorités maritimes sud-africaines. (c) Afp

14 Août 2013 (AFP). Johannesburg – Des opérations pour renflouer un cargo transportant du pétrole sont en cours au large de Knysna, célèbre station balnéaire d’Afrique du Sud, afin d’éviter une marée noire, a-t-on appris mercredi auprès des autorités maritimes sud-africaines.

« Nous avons réussi à faire pivoter le navire pour l’orienter vers le large et nous multiplions les opérations pour tenter de le renflouer », a déclaré à l’AFP Nigel Campbell, le porte-parole des autorités maritimes sud-africaines.

« Près de 40 tonnes de pétrole ont réussi à s’échapper du bateau mais, visiblement, il n’y a plus de fuite à l’heure actuelle », a-t-il ajouté, assurant de la mobilisation totale des quelque 300 sauveteurs présents sur place.

Une dizaine d’oiseaux recouverts de pétrole ont été ramassés sur la côte mais l’impact environnemental devrait être minime, a affirmé à l’AFP Zolile Nqayi, un porte-parole du ministère de l’Environnement.

Dans un communiqué, la DA, le principal parti d’opposition, a interpellé le ministère face au risque de « désastre écologique ».

Le naufrage du « Kiani Satu », un vraquier immatriculé à Antigua-et-Barbuda qui transportait 330 tonnes de pétrole et 15.000 tonnes de riz, s’est produit dans une zone maritime protégée des environs de Knysna (sud), station balnéaire devenue célèbre pour la grève des footballeurs français lors de la Coupe du Monde de 2010.

Les conditions météorologiques difficiles dans les prochains jours pourraient compliquer les opérations de sauvetage.

Source

Publicités

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :