Publié par : Sibylline | juillet 15, 2013

Ile de la Réunion : nouvel accident par morsure de requin dans une zone réputée dangereuse

15 Juillet 2013. Une adolescente de 15 ans, métropolitaine en vacances sur l’île, a trouvé la mort ce 15 Juillet alors qu’elle se baignait dans la baie de Saint-Paul, endroit où la baignade est interdite car non protégée par la barrière de corail, d’une part et par la présence de forts courants longeant la plage et emportant tout vers le large, d’autre part. Cet endroit est également réputé pour être fréquenté par de nombreux squales. A 5 mètres du bord et en dehors du lagon, la profondeur est suffisante pour qu’un baigneur se fasse surprendre par l’un de ces animaux. Les touristes ne connaissant pas la région ne peuvent cependant deviner ce qui est écrit sur des panneaux arrachés. Le fruit des incivilités coûte décidément très cher.

Si cet accident est dramatique, il n’en demeure pas moins qu’il n’est pas le premier concernant un baigneur selon The Florida Program for Shark Research (FPSR) :

–         1981 : Terre-Sainte (Saint-Pierre),

–         1984 : embouchure de la Rivière des Galets (Le Port),

–         1998 : Grande-Anse (Petite-Ile),

–         1999 : gouffre de la Roche-aux-Oiseaux (Etang-Salé).

Par ailleurs, les autorités, fidèles à elles-mêmes et sans coup férir, ont tenu à rassurer la minorité de personnes qui ne connaissent pas encore les règles de l’océan en leur offrant en pâture le responsable de l’accident. Le préfet Jean-Luc Marx a ainsi annoncé qu’il avait mis en place, « par anticipation », « une mesure de prélèvement requin après attaque » qui consiste à « pourchasser l’individu susceptible d’avoir commis cette attaque ». Nul doute que le squale viendra se dénoncer de lui-même. Quant à une réelle prise en charge des risques et de l’information des touristes, on attend toujours… Jusqu’à la prochaine victime !

A lire : La face cachée des morsures de requins

Le requin a tué, certes, mais dites la vérité aux réunionnais (un autre point de vue)

MAJ 19.07.2013 : les conséquences ne se sont pas faites attendre (Attaques de requins : le tribunal administratif donne raison à Thierry Robert (île de la Réunion))

Petite bombe en date du 23 Juillet 2013 : Selon une note interne de la mairie de St-Paul, H. Bello et l’Etat auraient volontairement minimisé le risque requin dès 2008 (île de la Réunion)

Advertisements

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :