Publié par : Sibylline | juin 21, 2013

Un marin mordu par un requin : évacuation sanitaire au large des Tuamotu (Polynésie française)

5633533-8402704

Un marin mordu par un requin : évacuation sanitaire au large des Tuamotu

21 Juin 2013. Mardi 18 juin vers 19h00, le MRCC Papeete a été informé par l’agent du navire de pêche japonais ‘’Kaigata Maru 68’’ qu’un marin âgé de 23 ans venait d’être victime d’une grave blessure au bras suite à la morsure d’un requin.

Le 19 juin, après une consultation médicale à distance réalisée par le centre de consultation médicale maritime de Toulouse, en liaison avec le SAMU de Polynésie française, il a été décidé d’évacuer le plus rapidement possible le blessé.

Le MRCC Papeete a sans délai dérouté un navire de pêche vers Reao et a mobilisé l’hélicoptère Dauphin pour hélitreuiller le blessé vers les équipes médicales et de soutien technique, transportées sur l’île de Reao par un avion Casa de l’armée de l’air.

Le jeudi 20 juin vers 18h15, malgré des conditions météorologiques peu favorables (houle importante), le blessé a été hélitreuillé et pris en charge médicalement à bord du Casa pour être évacué vers l’hôpital du Taaone.

Ndlr Sibylline : le navire de pêche battait pavillon japonais (‘’Kaigata Maru 68’’) et se trouvait dans des eaux où les requins sont protégés. Nul doute que le requin connaissait la nationalité de la victime (celle évacuée) et qu’il a voulu se venger des Asiatiques, au cours d’un triple looping… Qui paie cette évacuation sanitaire ? Le con… tribuable !

Les moyens mis en oeuvre (source Ministère de la Défense) :

Les FAPF (comprendre les Forces Armées en Polynésie Française) ont immédiatement été sollicitées afin de réaliser cette mission. Un avion de surveillance maritime Gardian de la flottille 25F, en mission dans les Tuamotu, a été dérouté afin de mener une mission de recherche du chalutier. Par la suite, un avion de transport Casa de l’escadron de transport 82 « Maine » et un hélicoptère interadministration Dauphin N3, armé par du personnel de la flottille 35F, ont décollés de Tahiti. A leur bord, ils ont embarqué un médecin et un infirmier du service de santé des armées (SSA) ainsi que du personnel du service des essences des armées (SEA).

Après plusieurs haltes afin de faire le plein de carburant, les deux appareils ont atterri sur le terrain de Reao à 16h30. Le Dauphin a été avitaillé sur place, depuis le Casa, avant de décoller vers le chalutier situé à 100 nautiques de Reao.

Source

Publicités

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :