Publié par : Sibylline | juin 3, 2013

Une baleine s’échoue près de Chandler (Québec)

Photo Courtoisie / Stéphane Blampied. Une centaine de carcasses de baleines s’échouent chaque année sur les côtes du Québec.

Photo Courtoisie / Stéphane Blampied. Une centaine de carcasses de baleines s’échouent chaque année sur les côtes du Québec.

3 Juin 2013 (Éric Boucher). NEWPORT – Une baleine de près de 10 mètres s’est échouée dans la nuit du 1er juin sur la plage des îlots en face de la halte routière Aux flots du rêve de Newport, en Gaspésie.

Michel Martin, du Réseau québécois d’urgences pour les mammifères marins, a dit qu’il s’agit d’un petit rorqual adulte.

À première vue, le cétacé ne semble pas avoir subi de blessures apparentes. La marée a déplacé la baleine de quelques mètres dans la nuit de dimanche à lundi.

L’organisme a déjà contacté le ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs du Québec, qui est responsable de l’enfouissement de la carcasse sur place, au-delà de la ligne de marée.

«C’est de plus en plus la solution utilisée parce que de retourner la carcasse en mer et de tenter de la couler se solde parfois par un échec, a-t-il expliqué. La carcasse finira alors par s’échouer sur une autre rive, dans un état encore plus avancé de putréfaction, qui embêtera de ses odeurs le voisinage.»

Le réseau contacte en ce moment différents organismes, comme l’Institut Maurice-Lamontagne de Pêches et Océans Canada, afin de vérifier si des chercheurs souhaitent effectuer des prélèvements sur la carcasse.

Une centaine de carcasses de baleines s’échouent chaque année sur les côtes du Québec. Principalement des marsouins, des bélougas et des petits rorquals.

Les citoyens qui découvrent une carcasse de mammifère marin sont invités à contacter le plus rapidement possible le Réseau québécois d’urgences pour les mammifères marins au 1-877-7baleine (1-877-722-5346).

Source


Catégories

%d blogueurs aiment cette page :