Publié par : Sibylline | juin 1, 2013

Tunisie : les cétacés menacés de disparition !

Samedi 1er Juin 2013. Baleines, dauphins, orques, ou cachalots, ce sont plus de 80 espèces de cétacés qui fascinent et captivent. Parmi les nombreuses espèces de mammifères marins qui sillonnent nos eaux, plusieurs sont identifiées préoccupantes, menacées ou en voie de disparition.

L’éducation et la sensibilisation sont des éléments essentiels à une bonne gestion du milieu naturel et de la biodiversité qui l’habite. En effet, si la population n’est pas consciente de l’importance et de la valeur de ces derniers, tous les efforts déployés pour leur conservation et leur protection seront constamment à refaire. Le respect débute par la connaissance, par le biais de l’éducation et de la sensibilisation.

L’association tunisienne d’études et de recherche sur les cétacés (Houtiyat) et l’association du festival national de la pêche de Sayada (AFNPS) organisent, avec l’appui d’IFAW (Australia (International Fund for Animal Welfare), « la journée nationale des cétacés » aujourd’hui 1er juin 2013 à Sayada. Cette association a pour objet l’étude et la conservation des cétacés. Elle développe des programmes de recherche appliquée à la conservation des espèces de cétacés présents dans les eaux de la Méditerranée. Par le biais d’actions de communication auprès des scientifiques, des scolaires et du grand public, elle transmet des valeurs de protection de la mer et sensibilise à la protection des mammifères marins et à leur milieu.

Sami Mhenni, président de HOUTIYAT est très attaché à la mer, à la biodiversité.́ « Nous devons tous porter ensemble la même responsabilité́ pour pouvoir la préserver aujourd’hui pour mieux la transmettre demain. C’est pour quoi notre association s’est joint à l’association du festival national de la pêche de Sayada pour décréter et célébrer la journée nationale des cétacés. Nous avons programmé, pour cette année 2013, une action qui cible les élèves de l’enseignement primaire de la région. Elle commencera par une présentation sur les mammifères marins et les dauphins, une deuxième sur les menaces qui guettent les dauphins et enfin une vidéo sur l’intelligence et les techniques de chasse des dauphins ».

La deuxième partie est plus studieuse. Il y aura lecture de deux textes l’un s’intitule  » 7ikayatou Dephy » et l’autre « Risalatou Delfin ». Des questions réponses avec l’assistance pour mieux sonder la réactivité des jeunes et enfin il y aura formation de 4 ou 5 groupes pour écrire chacun une lettre qu’écrirait le dauphin et qui est destinée aux être humains. Après vote, la meilleure lettre sera publiée sur le site des associations organisatrices en trois langues arabe, français et en anglais. Mais, l’information et la sensibilisation du public sont tout aussi, sinon plus importantes : « Nous avons choisi, afin de préparer l’avenir, de sensibiliser les enfants. L’objectif est de leur apprendre à observer et identifier les différents cétacés de la Méditerranée, et ce, afin de mieux appréhender les enjeux environnementaux, sociaux et économiques des différents dispositifs de gestions de ces mammifères marins », explique Sami Mhenni.

Source

Advertisements

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :