Publié par : Sibylline | juin 2, 2012

Dinard (35). L’exposition de l’été : « 20.000 Monstres sous les mers »

2 juin 2012. Après « Qui a peur des artistes ? » en 2009, « Hope » en 2010 et « Big Brother » l’an dernier, la ville de Dinard (35) fait une pause avec l’art contemporain et créé l’évènement cet été en présentant une exposition scientifique grand public, hors du commun. Le thème : les « monstres marins ». Nul doute, Marius Mallet aime sa ville.

Le maire honoraire toujours passionné par la nature et l’environnement, signe l’évènement culturel de l’été Dinardais et présente au public une face méconnue mais fascinante de la biodiversité.

« 20000 Monstres sous les mers » ouvrira ses portes au Palais des Arts et du festival le 22 juin. Une Exposition internationale sous le haut parrainage de Madame Sandra Bessudo Ministre de la république de Colombie Biologiste spécialisée environnement marin et Ecologie dont le montage et la mise en scène a déjà commencé.


Des pièces exceptionnelles
Calamars géants (deux Architeuthis dux – un Taningia danae – un Dosidocus), squelettes de Baleines; Requins (dont un terrible requin blanc et le paisible requin pèlerin), Coelacanthe fossile vivant (100 millions d’années), spectaculaire tortue luth, poissons mastodontes étranges, mollusques extraordinaires actuels ou des âges zoologiques, effrayant Liopleurodon (150 millions d’années), hôtes des Abysses, fantastiques monstres marins du Musée du Fjord (Québec), imaginaire Marin, historique de la chasse à la baleine par le Whaling Museum (Norvège) ou encore Ptérosaure Piscivore (100 millions d’années) : l’exposition rassemble des pièces exceptionnelles prêtées par le Muséum d’Histoire Naturelle et les plus grands muséums nationaux, telle la rhytine de Steller (8 mètres de long).

Machines à fantasmes
« Depuis la plus haute Antiquité jusqu’aux siècles derniers, les « monstres marins » ont alimenté fantasmes, peurs et superstitions. Si la science a démystifié ces créatures ancestrales, elles continuent pourtant d’exercer une véritable fascination et font l’objet d’une curiosité croissante », indique Marius Mallet.

Mais la fiction a laissé place à une cruelle réalité et la menace imaginaire que les « monstres » exerçaient sur l’humain a changé de camp. « Ils sont aujourd’hui fragilisés, mis en danger, en voie d’extinction, parfois déjà exterminés par le déséquilibre des écosystèmes ».

La connaissance de ce milieu est au coeur de la philosophie qui anime cette exposition.

Biodiversité marine

S’articulant autour de l’imaginaire marin, 20.000 monstres sous les mers propose d’appréhender la richesse de la biodiversité marine : calamars géants, cétacés, squales, mollusques extraordinaires , etc… afin de susciter une prise de conscience quant aux dangers qu’ affrontent ces espèces marines. Colloques, films et séminaires viendront compléter cette exposition particulièrement adaptée à la sensibilisation de tous et particulièrement des plus jeunes. Car Au fond de notre esprit, l’océan conserve son mystère. Les vieilles peurs ancestrales sont loin d’avoir disparu.

Pratique :
Exposition au Palais des Arts et du Festival de Dinard du 22 juin au 9 septembre
Tarifs : Adultes : 6 € – Enfants de moins de 10 ans : 4 € Renseignements: Service exposition – Fanny Popieul – 02.99.16.30.63

Source

Publicités

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :