Publié par : Sibylline | novembre 3, 2011

Une baleine morte de 15 mètres s’échoue près de Lorient (Morbihan)

Jeudi 03 novembre 2011 (Laurent NEVEU). La carcasse d’une grosse baleine a été découverte, ce mercredi matin, sur la plage de Lines, entre Gâvres et Plouhinec, au sud de Lorient (Morbihan). Selon un expert d’Océanopolis, à Brest (Finistère), il s’agirait d’un rorqual commun.

Un rorqual commun de 15 mètres

Le spécimen mesure près de 15 mètres. Cette espèce, qui peut atteindre 25 mètres, est assez courante au large des côtes bretonnes.

D’après son état, le mammifère marin est mort depuis plusieurs jours. Son corps s’est vrillé sous la poussée des vagues et deux énormes vertèbres gisent même à côté.

Des plaisanciers l’auraient aperçu, dérivant près de l’Ile de Groix, il y a quelques jours. Il s’est probablement échoué ce matin, sur cette plage proche d’un champ de tir de l’armée.

Des échouages de moins en moins rares

À Océanopolis, on note que ce genre d’échouage sur les côtes bretonnes est de moins en moins rare : « Auparavant, c’était un tous les deux ou trois ans. Maintenant, il y en a plutôt un à deux par an. » Une fréquence pas forcément inquiétante : « C’est signe que la population s’accroît. »

Bis repetita : relier le nombre d’échouages à l’accroissement d’une population est quelque peu hasardeux, sachant que l’impact anthropique (collisions, pollutions (sonores, chimiques, etc…), diminution de la ressource alimentaire…) ne cesse de s’accroître sur les animaux marins. Par conséquent, l’augmentation du nombre d’échouages devrait plutôt être considéré comme un fait alarmant. Encore faudrait-il que les échouages « frais » fassent systématiquement l’objet d’une autopsie par des professionnels. Tant que le référent du Ministère de l’Environnement continuera de confondre rapport d’autopsie et rapport d’échouage, tout ceci ne restera que supputations… Pauvre France…

La cause de la mort reste incertaine : collision avec un bateau ? Problème d’alimentation ? La baleine sera examinée dans les prochains jours, avant d’être probablement découpée pour être évacuée à l’équarrissage.

Un marsouin vendredi

La semaine dernière, toujours près de Lorient, c’est un marsouin qui avait été découvert à Larmor-plage, la tête tranchée. Peut-être l’œuvre de pêcheurs qui auraient voulu libérer son cadavre de leurs filets.

Source

Complément d’info : L’entreprise STLM de Meriadec (Morbihan) vient de terminer la découpe de la baleine de 15 mètres, échouée hier sur la presqu’île de Gâvres au sud de Lorient.

Débité en tronçons, le cadavre de l’animal de 14 tonnes va être évacué vers l’équarrissage de Plougara (Finistère).

Le cadavre de la baleine échouée hier en presqu’île de Gâvres a été débité en tronçons. Le cadavre de la baleine échouée hier en presqu’île de Gâvres a été débité en tronçons.


Catégories

%d blogueurs aiment cette page :